D’ores et déjà disponible en 3 et 5 portes, voilà que la Leon Cupra se décline en break. Une surprise qui n’en est pas vraiment une, après que Volkswagen ait décidé de proposer sa Golf R en break Variant.

Une rigueur toute germanique

Design sobre, agressivité exacerbée par des lignes tendues et des angles vifs, la dernière génération de Leon transpire son influence germanique. Et ce n’est pas la ST Cupra qui va renier sa filiation à la maison mère Volkswagen !

Seat Leon ST Cupra

vue 3-4 arriere Leon ST Cupra

vue dessus Leon ST Cupra

L’ibérique conserve toutefois une identité propre et reprend les codes stylistiques de ses sœurs coupé et berline. La calandre nid d’abeille est toujours là, le pare-choc avant est toujours très enveloppant et le bouclier arrière est rigoureusement identique aux deux autres versions. C’est bien simple : si vous prenez la Leon Cupra 5 portes et le break et que vous les mettez de face côte à côte, il sera bien difficile de dire qui est qui ! Seules les proportions légèrement plus grandes pourraient trahir celle qui revendique une capacité de chargement allant jusqu’à 1470 litres.

profil Seat Leon ST Cupra

Entre la carrosserie suggestive, les phares full LED et les jantes de 18 ou 19 pouces, on salue l’effort de Seat qui ose proposer une voiture à vocation initialement utilitaire avec une image forte.

jante Leon ST Cupra

L’intérieur se calque également sur celui des coupé et berline. On y retrouve un volant à méplat, un système d’infodivertissement doté d’un écran tactile de 5,8 pouces, des sièges sport en alcantara (des baquets en cuir noir sont disponibles en option) et un éclairage d’ambiance.

seuil porte Leon ST Cupra

De la puissance à revendre

Sous le capot prend désormais place le connu 4-cylindres 2.0 TSI en deux niveaux de puissance, 265 et 280 chevaux. Le couple s’établit dans les deux cas à 350 Nm et est disponible sur une large plage allant de 1700 à 5600 tr/min. La transmission est confiée à une boite manuelle à 6 vitesses ou bien à la DSG en option, cette dernière étant pilotable via des palettes au volant en mode manuel. Le 0 à 100 réclame pour sa part entre 6,0 et 6,2 s selon les versions et la consommation se limite à 6,7 litres aux 100 kilomètres.

gamme Seat Leon Cupra

gamme Leon Cupra

Les liaisons au sol ont été particulièrement soignées pour conférer au break ST un comportement dynamique de premier ordre. Un différentiel autobloquant piloté électroniquement prend place sur le train avant pour maximiser la traction, la direction adopte une démultiplication variable et le châssis dispose du système DCC (Dynamic Chassis Control) qui adapte l’amortissement en fonction de l’état de la route. En outre, le Cupra Drive Profile permet au conducteur de sélectionner trois modes (Confort, Sport et Cupra) qui agissent sur la dureté de l’amortissement, la vitesse des passages de rapports de la boîte DSG et la réponse à l’accélérateur.

Leon ST Cupra circuit

attaque Leon Cupra break

Notez que le pack Sub’8 (littéralement en dessous de 8, faisant référence au temps nécessaire, en minutes, à la Leon Cupra 3 portes pour boucler un tour du Nürburgring) comprenant des étriers de frein Brembo plus grands, des pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 et des jantes spécifiques de 19 pouces est disponible en option.

Seat Leon ST Cupra circuit

logo Leon ST Cupra 280

On devrait retrouver la Seat Leon ST Cupra au salon de l’auto de Genève en mars prochain, où l’on en saura plus sur ses tarifs.