McLaren l’avait annoncé quelques jours auparavant par un teaser, voici son nouveau modèle pour le salon de Genève 2014 : la 650S. Prévue en coupé et en cabriolet, voici en détails la supercar britannique.

MP4-12C revue et corrigée ou vraie nouveauté ?

En faisant le tour de la voiture, il est impossible de ne pas être perturbé. Pour la proue, on remarque clairement l’inspiration de la P1 et à l’arrière, c’est une MP4-12C que l’on retrouve !

McLaren-650S

Voici la nouvelle McLaren 650S, qui fait du neuf avec du vieux !

650S-2014

Les feux avant en virgule sont repris à la 12C. Le splitter apporte plus d’appui et de grip à haute vitesse

McLaren-650S-2014

Les entrées d’air latérales sont redessinées et la poupe – très proche de la 12C – arbore le diffuseur de la GT3

On peut être tenté de dire que McLaren s’est contenté d’offrir un gros restylage de sa MP4-12C, mais des évolutions sur la technique et la mécanique ont été apportées.

Une fiche technique améliorée

Tout d’abord, le constructeur a travaillé sur l’aérodynamique de la 650S. Ces modifications lui permettent d’annoncer un appui supérieur de 24 % à 240 km/h par rapport à la MP4-12C. Par ailleurs, la tenue de route, la transmission et l’agilité de l’auto ont été portées un cran au-dessus.

McLaren-650 S

Les jantes spécifiques à cinq branches sont chaussées de pneus Pirelli P Zero Corsa

L’aileron voit sa fonction d’aérofrein devenir plus efficace et les suspensions ProActive – spécifiques à McLaren – sont recalibrées, notamment pour le mode Sport. L’ABS et l’ESP sont aussi retouchés.

McLaren-650S interieur

Dans cet habitacle qualitatif et relativement sobre, le conducteur retrouvera un système de navigation satellite IRS, le téléphone par Bluetooth, la reconnaissance vocale et la radio DAB digital

Enfin, la dernière évolution concerne le moteur V8 maison. Le V8 biturbo de 3,8 l (nom : M838T) voit sa puissance grimper de 25 ch pour atteindre les 650 ch, tandis que le couple progresse de 78 Nm à 678 Nm. La marque indique que le 0 à 100 km/h est réalisé avec 0,1 s de moins (3 s) et que le temps nécessaire pour abattre les 201 km/h chute de 0,5 s à 8,4 s. Le bloc est accompagné d’une boîte automatique à double embrayage et sept rapports pour passer les équidés aux roues arrière.

Une façon pour McLaren de justifier « S », signifiant « Sport », sur l’appellation « 650S ».

Commercialisation dans la foulée

McLaren veut vendre plus, et il s’en donne les moyens. Ainsi, cette 650S sera vendue dès le printemps prochain en coupé et spider (la 12C demeure commercialisée). Pour rappel, les 375 exemplaires de la P1 sont d’ores et déjà tous écoulés…

Question prix, le surcoût par rapport à une 12C est estimé à 30 500 €. Le tarif d’entrée pour le coupé est d’environ 236 800 € et de 261 100 € pour la version avec toit rétractable.