Bugatti a attendu la veille de l’ouverture du salon de Genève pour lever le voile sur sa Chiron. Un nouveauté incontournable qui est le sujet de notre deuxième épisode de notre série de rencontres en vidéo pour l’événement helvète.

La démesure, star de Genève

Inutile de vous dire qu’il était bien difficile pour moi d’approcher la nouvelle auto de Molsheim ! L’hypercar se faisant en permanence photographier et filmer par la presse du monde entier qui se l’arrachait ! Seuls quelques rares privilégiés pouvait accéder au stand et pour une infime partie monter à son bord…

Bugatti Chiron avant Geneve 2016-3

Forcément, quand un constructeur prend plus d’une décennie pour remplacer une voiture longtemps donnée comme la plus rapide, cela attise les curiosités. Quand en plus de cela la remplaçante place la barre encore un bon cran au-dessus, c’est l’assurance d’être la star incontestée de l’édition 2016 du salon de Genève ! Un avion sur roues de 1 500 ch capable de vous emmener jusqu’à 420 km/h, ça se passe ci-dessous en vidéo :

Bugatti va-t-il écouler sans trop de mal les 500 exemplaires prévus de sa Chiron débutant à… 2,4 millions d’euros ? Les études ont sans doute été faites pour le vérifier. Sa fiche technique renversante assurera de convaincre les intéressés qui prêteront peut-être moins d’importance aux optiques avant que je trouve pas du plus bel effet bien qu’impressionnantes…

Bugatti Chiron avant Geneve 2016-4 Bugatti Chiron arriere Geneve 2016 Bugatti Chiron interieur Geneve 2016

A noter que la seule autre marque à égaler Bugatti en terme de puissance est suédoise. Il s’agit de Koenigsegg et sa Regera motorisée par un V8 et trois unités électriques !

> Pour en savoir plus, notre article complet : Bugatti Chiron : 2.5, 420, 500, 1 500 et 2 400 000

Retrouvez bientôt un second épisode (le Renault Scenic) de cette petite série de vidéos commentées consacrées au salon de Genève 2016. N’hésitez pas à réagir et à vous abonner à la chaîne YouTube d’Abcmoteur.