Renault enchainerait-il trop vite les nouveautés ? La marque au losange dévoile en première mondiale deux modèles très importants à Francfort : la Mégane IV et la Talisman. Mais cette dernière, qui est pourtant un événement en faisant oublier au premier coup d’œil la fade Laguna III (lire notre essai), semble avoir été totalement éclipsée sur le stand par la nouvelle compacte ! Il est vrai que niveau ventes, la Mégane est plus cruciale que la Talisman.

Un air de déjà-vu à bord

Renault avait dévoilé les premières images de l’auto une semaine avant Francfort (lire : Nouvelle Mégane : Renault réagit et l’officialise). Mais seul l’extérieur avait été montré et les informations étaient rares. Il a fallu attendre l’ouverture du Salon pour découvrir l’intérieur et les aspects techniques.

Renault a voulu un lien esthétique avec la précédente. Il veut créer une dynastie façon Golf.

Renault a voulu un lien esthétique avec la précédente. Il veut créer une dynastie façon Golf.

On ne va pas revenir sur le design de la carrosserie, que l’on a déjà analysé. Montons directement à bord ! Comme on pouvait s’en douter, la Mégane reprend beaucoup d’éléments de sa nouvelle grande sœur la Talisman. Peut-être trop, car toute la console centrale est identique, en plus de l’instrumentation. Que va penser l’acheteur de Talisman en découvrant que son voisin qui roule en Mégane moins chère a le même intérieur ?

Finition perfectible

Ce qui fait la différence est l’élément moussé qui recouvre l’ensemble, et descend ici jusqu’à la boîte à gants. Le design du tunnel central est également simplifié mais accueille des guirlandes de diodes, preuve que le Renault nouveau apporte un joli soin aux détails. En revanche, le discours sur la qualité de finition, qui serait en progression, ne passe pas. De nombreux plastiques ne sont pas à la hauteur. Le pire est autour du levier de vitesses : deux éléments tentent de faire le lien entre la planche de bord et le tunnel, mais ils sont toujours mal alignés.

Nouvelle Renault Mégane - 6

Nouvelle Renault Megane - 20

Nouvelle Renault Megane - 22

La nouvelle Mégane mesure 4,36 mètres en longueur, et s’étire ainsi de 64 mm. L’empattement profite de 28 mm en plus. De quoi légèrement améliorer l’habitabilité, avec 20 mm de plus pour les genoux des passagers arrière. Côté coffre, le volume est important avec 434 litres. Mais nous avons constaté au Salon que le seuil de chargement est haut perché, formant une grosse marche avec le plancher de la soute !

Le plein de techno

La Mégane se la joue techno, avec des équipements rares voire inédits dans la catégorie. Les modèles haut de gamme sont ainsi dotés d’un grand écran tactile 8,7 pouces format portrait au toucher similaire à celui d’un smartphone. Les versions de milieu de gamme auront un écran 7 pouces format paysage. Les bas de gamme auront un petit écran d’autoradio. Sur les finitions hautes, l’instrumentation accueille un écran TFT 7 pouces personnalisable.

Nouvelle Renault Megane - 15 Nouvelle Renault Megane - 14 Nouvelle Renault Megane - 16

Dans la liste des équipements, on trouve le régulateur de vitesse adaptatif, le freinage actif d’urgence, la lecture des panneaux de signalisation, l’avertisseur d’angle mort, les feux de route automatiques ou encore le parking mains libres. Il y a aussi un affichage tête-haute. Bref, la Mégane se remet à jour de fort belle manière d’un point de vue technologique.

La gamme de motorisations comporte des blocs taillés pour le grand public. En essence, il y a des Energy TCe 100 et 130 ch. Ce dernier est compatible avec la boîte EDC à 7 rapports. Pour le diesel, les dCi sont déclinés en 90, 110 et 130 ch. Le 110 ch existe en EDC 6.

Une vraie GT, avec quatre roues directrices

Renault a aussi présenté la version GT de la Mégane, qui est une vraie petite sportive mise au point par Renault Sport. En clair, ce n’est pas juste du look. La GT est notamment équipée des quatre roues directrices, ce qui est tout bonnement une première mondiale sur le segment des compactes.

Nouvelle Renault Megane - 12 Nouvelle Renault Megane - 13 Nouvelle Renault Megane - 7

Les réglages des liaisons au sol sont spécifiques. L’auto est aussi équipée d’une fonction Multi Change Down qui permet un multi-rétrogradage accéléré et d’un Launch Control. Côté moteur, la GT sera d’abord proposée en essence 205 ch EDC 7. Le diesel dCi 165 ch EDC 6 arrivera plus tard.

La date de commercialisation n’a pas encore été dévoilée. La Talisman étant prévue pour mi-novembre, la Mégane devrait attendre son tour, sûrement en janvier 2016.