Toute la famille Mégane reçoit la nouvelle identité Renault. Sauf le coupé-cabriolet, apparemment proche de la retraite.

Toute la famille Mégane reçoit la nouvelle identité Renault. Sauf le coupé-cabriolet, apparemment proche de la retraite.

En 2013, Renault a restylé à tout-va. Le Scénic, le Kangoo ou encore le Koleos sont passés sur le billard. Cette multiplication des liftings s’explique de façon simple : la firme au losange souhaite répandre rapidement dans sa gamme sa nouvelle identité. L’un des derniers modèles qui n’en bénéficiait pas était la Mégane. Mais c’est du passé.

Alors que certains attendaient la quatrième génération à Francfort, Renault a choisi l’option d’un nouveau restylage pour sa compacte, après celui opéré début 2012. Toutes les carrosseries sont concernées… sauf le coupé-cabriolet. Ce n’est pas vraiment un bon signe pour lui, cela sent la fin !

Un visage commun à tous les modèles

Les modifications se trouvent au niveau de la face avant, avec notamment la nouvelle calandre de Renault, qui relie les optiques.

Les modifications se trouvent au niveau de la face avant, avec notamment la nouvelle calandre de Renault, qui relie les optiques.

Surprise : alors que le Scénic s’était juste contenté d’adopter la nouvelle calandre du constructeur français, sans rien toucher au reste, la Mégane nouveau cru montre une toute nouvelle face avant. Changement important pour la collection 2014 : la proue est commune à tous les modèles.

La Mégane bénéficie donc de la nouvelle identité Renault, avec un logo agrandi, positionné sur un support brillant qui relie les phares. Ceux-ci ont une nouvelle découpe en partie basse. Les feux de jour migrent dans le bouclier, dont la prise d’air est redessinée. Le reste de la voiture ne change pas en revanche.

Service minimum au niveau de la poupe. Même plus que ça, il n'y a rien de nouveau. Renault aurait pu au moins moderniser l'intérieur des feux.

Service minimum au niveau de la poupe. Même plus que ça, il n’y a rien de nouveau. Renault aurait pu au moins moderniser l’intérieur des feux.

Les prises d'air de l'avant débordent plus sur les flancs de l'auto. Un des rares indices pour reconnaître la Collection 2014 sous cet angle.

Les prises d’air de l’avant débordent plus sur les flancs de l’auto. Un des rares indices pour reconnaître la Collection 2014 sous cet angle.

Le Coupé ne fait plus bande à part. Il partage la même proue que la berline. Dommage, il perd un peu de sa personnalité.

Le Coupé ne fait plus bande à part. Il partage la même proue que la berline. Dommage, il perd un peu de sa personnalité.

Le break Estate bénéficie lui aussi du nouvel avant. On remarque aussi un nouveau dessin de jantes, ici des 17 pouces.

Le break Estate bénéficie lui aussi du nouvel avant. On remarque aussi un nouveau dessin de jantes, ici des 17 pouces.

Rien de neuf à l’intérieur

A l’intérieur aussi, pas de modification importante. La Mégane avait déjà adopté il y a quelques mois le système multimédia connecté R-Link, avec un joystick multidirectionnel sur la console centrale.

Pas de changement à bord. Cet intérieur, qui date de 2008, vieillit plutôt bien.

Pas de changement à bord. Cet intérieur, qui date de 2008, vieillit plutôt bien.

Côté gamme, pas de révolution. Les nouveautés se trouvent surtout au niveau de la finition Bose qui adopte un habillage noir laqué au niveau du bouclier, une nouvelles sellerie et d’inédites jantes de 17 pouces Akhiro.

La famille Mégane bénéficie de l’arrivée de la boîte automatique à double embrayage EDC sur le moteur essence Tce 130 ch. Ce bloc a fait l’objet de quelques retouches pour rendre le turbo disponible plus vite et plus souvent.

Une GT essence de 220 ch

La GT, disponible en version Coupé, Berline et Break, reçoit un nouveau bouclier, nettement plus élégant, avec des inserts chromés.

La GT, disponible en version Coupé, Berline et Break, reçoit un nouveau bouclier, nettement plus élégant, avec des inserts chromés.

Les déclinaisons sportives de la Mégane sont aussi concernées. Les GT et RS adoptent un habillage des optiques spécifique, avec paupière noir brillant et virgule blanche. Un badge prend place sous le losange. La GT est la version qui change le plus avec un tout nouveau bouclier, bien plus élégant, aux inserts chromés. La motorisation 2.0 Turbo de 220 ch, inaugurée par une série limitée en début d’année sur la version break, intègre officiellement la gamme… selon les pays.

La RS montre un habillage des optiques spécifique. Comme sur la Clio, un badge prend place sous le losange.

La RS montre un habillage des optiques spécifique. Comme sur la Clio, un badge prend place sous le losange.

Pour la RS, pas de changement mécanique, on retrouve le bloc de 265 ch. De nouveaux équipements arrivent, ceux vus sur la série limitée Red Bull Racing RB8. Il y a notamment des sièges Recaro avec sellerie cuir-tissu ou le R-Link avec la version 2.0 du RS Monitor.

Les nouvelles Mégane arriveront dans les concessions au cours du premier trimestre 2014.