Une soixantaine de pages ! Heureusement que je n’ai pas imprimé le dossier de presse de la nouvelle Série 7, Dame Nature n’aurait pas été contente. Alors oui, il y a du blabla pas toujours utile (parfois plusieurs lignes pour décrire un pli de carrosserie), mais il y a beaucoup à dire sur cette auto, nouvelle version du vaisseau amiral de BMW qui a le privilège d’inaugurer des équipements, technologies et moteurs inédits, qui se retrouveront pas la suite sur d’autres autos de la firme. Résumer cela en une news est d’ailleurs mission impossible.

Deux longueurs

La nouvelle Série 7 était très attendue. BMW se devait de frapper fort, deux ans après l’arrivée de la Mercedes Classe S W222, une étoile qui a positionné la barre très haut sur le segment des routières de luxe, n’hésitant pas à se mesurer aux limousines anglaises. On attendra de découvrir l’auto en réel dans les allées du Salon de Francfort pour dire si la firme munichoise a su rattraper son retard sur la S… voire a pris de l’avance.

Plus grande, plus raffinée, plus puissante, plus légère, plus écolo...

Plus grande, plus raffinée, plus puissante, plus légère, plus écolo…

La Série 7 cru 2016 mesure 5,10 mètres de longueur. Une version Limousine est déjà annoncée, allongée de 14 cm au niveau de l’empattement. Son design était connu depuis plusieurs mois, un modèle sans camouflage ayant été photographié à Noël ! Même sans cela, il n’y aurait pas eu de surprise.

Intérieur sage

La Série 7 évolue par petites touches, avec des lignes sobres et les proportions habituelles des BMW (habitacle reculé, capot étiré…). Dommage qu’elle adopte comme de nombreuses soeurs des optiques collées aux haricots de la calandre. Cela manque de finesse. Full LED de série, les phares peuvent en option recevoir la technologie laser.

Bmw Serie 7 2016 - 8 Bmw Serie 7 2016 - 9

Ne nous éternisons pas sur l’extérieur (il y a tellement à dire après), pour regarder ce qui se passe à l’intérieur. La 7 laisse l’aspect futuriste à l’i8 : la planche de bord conserve une architecture classique, avec la fameuse console orientée surmontée d’un large écran. Grande innovation pour BMW : il est tactile ! Mieux : on peut le commander sans le toucher : certaines fonctions sont activées d’un mouvement de la main. L’instrumentation apparaît sur un écran 12,3 pouces. La présentation varie en fonction du mode de conduite choisi.

Elle se gare sans vous

La Série 7 inaugure un nouvel affichage tête-haute, avec une surface de projection sur le pare-brise agrandie de 75 %. Comme sur la S, la nouvelle 7 met le paquet en matière de confort avec des sièges climatisés, chauffants, massants… En option, celui de droite à l’arrière peut s’incliner jusqu’à 42,5°. Déjà officialisé en avril, le système de stationnement autonome (l’auto effectue les derniers mètres sans vous) est de la partie.

Bmw Serie 7 2016 - 4

Il fera donc bon de voyager en deuxième rangée. Mais, fidèle à son ADN, BMW n’a pas oublié le plaisir de conduite. Selon la marque, l’auto sait aussi bien se comporter en tapis volant qu’en berline sportive, prête à en découdre avec la Porsche Panamera. Pour cela, elle commence par faire attention à son poids pour être plus agile.

Régime carboné

Jusqu’à 130 kg ont été gagnés par rapport à l’ancienne version, notamment grâce à l’utilisation de plastique renforcé de fibre de carbone pour la structure. Le centre de gravité est plus bas et les masses parfaitement réparties (50/50). En option, BMW propose des roues arrière directrices. On trouve aussi dans les suppléments un antiroulis actif. A noter que la suspension pneumatique est en série dès le niveau de base.

Bmw Serie 7 2016 - 2 Bmw Serie 7 2016 - 6

Quatre versions sont disponibles au lancement. La 740i hérite d’un nouveau six cylindres 3.0 de 326 ch. La 750i conserve un V8, revu en profondeur et développant 450 ch. Les amateurs de gazole se tourneront vers la 730d avec six cylindres en ligne 265 ch. La gamme est complétée avec la déclinaison hybride rechargeable 740e, capable de parcourir jusqu’à 40 km sans utiliser une goutte d’essence. Cette version associe un quatre cylindres essence à un bloc électrique, pour une puissance cumulée de 326 ch.

nouvelle BMW Serie 7 2015-10

Dans tous les cas, la boîte de vitesses est une automatique à 8 rapports. On attend maintenant la version M pour lutter avec les AMG ! BMW en donne un avant-goût en proposant un pack esthétique M, qui va très bien à l’auto.

Bmw Serie 7 2016 - 10 Bmw Serie 7 2016 - 1

nouvelle BMW Serie 7 2015-14 nouvelle BMW Serie 7 2015-15 nouvelle BMW Serie 7 2015-13

https://www.youtube.com/watch?v=TmqQOB04RpI