Pour une fois, Porsche n’a pas été du genre à faire durer le plaisir ! Le renouvellement de la gamme 911, débuté en septembre avec les Carrera, est quasiment terminé. La GT3 RS étant une série à durée limitée, il n’y a plus que la GTS à revoir.

+ 20 ch

Ainsi, après les versions 4 roues motrices et les Targa, c’est au tour du duo Turbo d’être rafraîchi. Une appellation qui sonne dorénavant différemment car ces variantes ne sont plus les seules 911 suralimentées. Mais elles restent les plus musclées de la gamme.

En panne d'idées pour Noël ? Ne cherchez plus !

En panne d’idées pour Noël ? Ne cherchez plus !

Elles le sont d’ailleurs encore davantage, puisque les Turbo et Turbo S gagnent toutes les deux 20 ch. Ce qui porte leur puissance à respectivement 540 et 580 ch. Le six cylindres 3.8 gagne la fonction Dynamic Boost qui améliore le temps de réponse.

La Turbo atteint désormais 320 km/h (+ 5 km/h) et la S 330 km/h (+ 12 km/h). Pour le 0 à 100, la première annonce 3,0 secondes, la S 2,9 secondes. Dans le même temps, la consommation diminue légèrement selon Porsche suite aux changements apportés à la gestion électronique du moteur et de la transmission.

Le système PSM qui régule automatiquement la stabilité du véhicule hérite d’un nouveau mode Sport qui permet de repousser le seuil d’intervention du PSM. De quoi selon les mots de la marque « flirter encore plus avec les limites du systèmes« .

Jusqu’à près de 220.000 € !

Autre nouveauté, déjà vue sur les autres « nouvelles » 911, un sélecteur de modes de conduite sur le volant qui accueille un bouton « Sport Response ». En appuyant dessus, il optimise la réponse du moteur et de la boîte, tirant le maximum d’eux pendant 20 secondes.

911 Turbo S 911 Turbo S Porsche 911 991 Turbo 2016 - 9

Les Turbo reçoivent des modifications esthétiques, reprenant logiquement les nouvelles optiques de la famille. On remarque aussi des boucliers redessinés. Celui de l’avant intègre plus élégamment les entrées d’air et les barres de diodes. A bord, il y a un nouveau système multimédia avec un écran agrandi. L’équipement s’enrichit d’un avertisseur de changement de voie et d’un système de levage de l’essieu avant, pour faciliter à basse vitesse le franchissement d’obstacles comme un dos d’âne.

Les nouvelles Turbo seront disponibles en France fin janvier. En coupé, la variante « normale » coûte 177.695 € et la S 206.135 €. Pour un Cabriolet, c’est respectivement 190.895 € et 219.335 €.