Déjà présent sur l’Astra et la Corsa, le système de porte-vélo intégré d’Opel le sera aussi pour sa toute nouvelle citadine, l’Adam. Une bonne nouvelle et une décision logique de la part de la marque quand on sait le segment et la cible de ce modèle dédié aux trajets urbains.

le porte velo flex fix de l'adam

Pour rouler à deux, il est également possible d’acheter un kit prolongateur permettant d’ajouter un deuxième vélo de vingt kilos

Ce couplage vélo/auto présente de nombreux avantages. Tout d’abord, sur le plan technique et esthétique, le dispositif est totalement invisible lorsqu’il n’est pas utilisé. Il s’encastre complètement dans le pare-choc arrière de l’Adam.

un homme en train de fixer un vélo sur le porte vélo de l'opel adam

Pour éviter les mauvaises surprises, le porte-vélo Flexfix peut être équipé d’un système d’aide au stationnement et lorsque ce dernier est tiré la marche arrière déclenche un bip sonore afin de rappeler au conducteur que la voiture est désormais plus longue

A l’inverse, pour s’en servir cela ne requiert que quelques secondes. Il suffit de tirer comme un tiroir et sans aucun outil on va pouvoir fixer sa bicyclette pesant jusqu’à 30 kilos. Ce qui permet donc d’envisager l’usage d’un deux roues à assistance électrique.

Un équipement (malheureusement) en option qui est loin de relever du gadget permettant d’allier deux moyens de transport complémentaires avec une réelle efficacité. Une idée que nombre de constructeurs devraient reprendre.