Chez Nissan, ces dernières années on a fait carton plein sur le créneau des crossovers avec le Qashqai et le Juke qui ont d’ailleurs été récemment restylés. Toutefois, un trou devait être bouché depuis l’arrêt de la berline compacte Almera 2 – oui, il est normal que ce nom ne vous ait pas marqué – en 2006.

En présentant la nouvelle Pulsar, Nissan s’attaque à nouveau au très concurrentiel segment C disputé notamment pour les Volkswagen Golf (voir notre essai) et Peugeot 308 (voir notre essai)

Un design banal, mais des dimensions XXL

En observant la Pulsar 2014, les fins connaisseurs identifieront quelques traits communs avec la Tiida 2 en particulier sur le profil pour la découpe du vitrage. Néanmoins, c’est avant tout ses liens de parenté avec les dernières productions de la marque qui sautent aux yeux. On remarque tout particulièrement le « V » sur la calandre et les optiques arrière très inspirées par le dernier Qashqai. Malheureusement, l’ensemble n’est pas pour autant franchement attirant, même plutôt banal.

Nissan-Pulsar

Conventionnelle, la nouvelle Nissan Pulsar 2014 mise sur d’autres atouts que son style pour séduire

Nissan-Pulsar-2014

Là où la Pulsar se distingue, c’est au chapitre des dimensions. Avec une longueur de 4,39 m, elle mesure 15 cm de plus que ses deux rivales citées précédemment ! Son empattement s’élevant à 2,70 m n’est pas non plus des plus petits. Ce grand gabarit devrait logiquement être favorable à l’habitabilité et au volume de coffre, d’autant plus que le design de la Japonaise ne semble pas compromettre l’espace à bord avec une garde au toit importante.

coffre Nissan Pulsar 2014

Des équipements à la pointe

La Nissan Pulsar n’évitera pas l’habituel package technologique constructeur, à savoir le Safety Shield comprenant plusieurs système de sécurité dont la détection des objets en mouvement, l’alerte de franchissement de file, la surveillance d’angle mort, le freinage automatique d’urgence, …

nouvelle Nissan-Pulsar

Pulsar Nissan 2014

La navigation NissanConnect et l’AVM-Vision 360° à quatre caméras (vue tout autour de la voiture, pour faciliter les manœuvres par exemple) sont aussi de la partie.

Un essence et un diesel, dans un premier temps

Les clients intéressés auront vite fait le tour des motorisations au catalogue lors du lancement, puisque la Pulsar se contentera de seulement deux moteurs. Il s’agit d’un diesel 1,5 l dCi de 110 ch et 260 Nm de couple, ainsi qu’un essence 1,2 l DiG-T de 115 ch et 190 Nm. Le tout pouvant recevoir une boîte manuelle ou au choix une transmission automatique à variation continue (CVT) Xtronic.

phare Nissan Pulsar

La consommation moyenne et les taux d’émission de CO2 n’ont pas encore été communiqués, car en cours d’homologation, mais Nissan affirment que moins de 95 g de CO2/km seront rejetés.

inscription-Nissan-Pulsar

En outre, début 2015 un 1,6 l turbo essence fort de 190 ch fera son entrée, avec pourquoi pas un kit carrosserie plus aguicheur ?

A découvrir à l’automne 2014

Fabriquée à l’usine de Barcelone, en Espagne, la Nissan Pulsar débutera sa commercialisation à l’autonome prochain et sera présentée au Mondial de l’auto à Paris. Ses tarifs, tout comme les images de l’habitacle, seront diffusés ultérieurement.