Peugeot 308 SW 2014 - 3/4 arrière

La deuxième génération de 308 SW gagne 8 cm en longueur, pour un total de 4,58 mètres. Cela commence à faire un peu beaucoup, non ?

Il fut un temps où les constructeurs faisaient les difficiles en refusant d’entrer dans telle ou telle catégorie car celle-ci ne correspondait pas à leur image. Aux débuts des années 2000, Peugeot ne voulait pas entendre parler des monospaces compacts, qui étaient devenus la nouvelle coqueluche des familles, car ils n’étaient pas assez dynamiques au goût du lion. La marque de Sochaux avait choisi d’attirer les ménages avec une déclinaison break à sept places de la 307 SW. Et l’idée a séduit. Elle a été logiquement reconduite avec la 308.

La fin des 7 places

Mais les temps ont bien changé. De nos jours, il est devenu impensable pour un grand constructeur d’éviter ouvertement un segment populaire. Quand on voit que même BMW prépare un monospace pour 2014, on se dit que Peugeot aurait été idiot en ne proposant pas un rival du Scénic. Heureusement, il a réagit en 2009 avec le 5008, frère technique du crossover 3008 qui lui attire… les lassés du monospace. Au milieu de tout cela, une 308 SW 7 places n’a plus eu beaucoup d’intérêt. Pas étonnant donc que Peugeot revienne à une architecture intérieure classique pour la nouvelle génération.

Peugeot 308 SW 2014 - Profil

L’effet sac à dos n’est pas trop prononcé. Peugeot semble avoir rajouté quelques centimètres à l’empattement.

On oublie donc les occupants en plus dans le coffre et la deuxième rangée est une classique banquette. Peugeot annonce que la nouvelle venue se veut plus élégante et plus dynamique. Ce n’est pas faux (on pouvait d’ailleurs faire difficilement pire)… mais on attendait mieux en réalité. La nouvelle SW s’allonge de 33 centimètres par rapport à la berline et annonce un coffre gigantesque de 610 dm3. Mais à quoi cela sert-il ? Qui achète un break compact pour son volume de chargement ? On ne déménage pas tous les dimanches ! Pourquoi Peugeot n’a t-il pas tenté de dessiner un petit break de chasse sexy à partir de la 308. Evidemment, la capacité aurait été sacrifiée mais franchement cela n’aurait pas gêné grand monde.

Cargo d’entreprise

Ou alors, il faut voir plus large. Avec un tel véhicule, Peugeot veut faire les yeux doux à une clientèle bien précise : les entreprises, qui représentent une part non négligeable du marché français. Ce qui explique que cette lionne fasse dans le grand volume avec une silhouette classique, aux faux airs de 508 SW, avec des feux arrière horizontaux, qui partent des ailes pour déborder sur le hayon. Mais ceux de la 308 se reconnaissent à leur forme en boomerang, accentuée par une partie centrale blanche. Pour tenter de dynamiser un peu l’ensemble, la vitre de custode se termine en pointe et quelques nervures parcourent la carrosserie.

Peugeot 308 SW 2014 - Coffre

La modularité est simple mais efficace. On retrouve une banquette arrière qui se rabat en 1/3-2/3, formant un plancher plat.

La modularité est simple, avec des dossiers qui se replient sur les assises, formant un plancher parfaitement plat. L’opération peut s’effectuer depuis le coffre avec des petites tirettes. La zone de chargement montre des formes régulières. En revanche, Peugeot n’a apparemment pas multiplié les astuces. Pour l’instant, il ne s’est pas montré très bavard sur cette auto il faut le reconnaître, mais aucun détail pratique n’est évoqué, pas même un dossier de siège passager rabattable pour transporter de longs objets. On devrait en savoir plus d’ici le Salon de Genève. On aperçoit le toit en verre panoramique, marque de fabrique des SW.

Peugeot 308 SW 2014 - Feux arrière

Les optiques au niveau de la poupe sont immenses ! Elles reprennent la forme en boomerang très en vogue chez Peugeot.

Un diesel à 85 g/km de C02

On retrouve sous la carrosserie la nouvelle plate-forme modulaire EMP2, gage d’allégement. Peugeot promet un poids moyen en baisse de 140 kg. La gamme de motorisations n’a pas été détaillée, elle devrait être proche de celle de la berline avec enfin l’arrivée des nouveaux blocs essence turbo 1.2 THP de 110 et 130 ch. Peugeot annonce quand même déjà une version Blue HDi ne rejetant que 85 g/km de C02. Elle bénéficiera donc en 2014 d’un bonus de 150 euros. La SW sera fabriquée à Sochaux. Sa date de commercialisation est attendue dans le courant du printemps, tandis que le surcoût par rapport à la berline devrait s’établir autour de 1 500 €. Le prix d’entrée devrait se situer en périphérie des 23 000 €.

>> Les tarifs de la 308 SW 2014 sont désormais connus !