Voilà trente ans que la griffe « GTi » est apparue chez Peugeot avec 205 GTi. Pour fêter dignement cet anniversaire, le lion a levé le voile sur la nouvelle 208 GTi 30th à l’occasion du Festival de Goodwood qui se déroule en Angleterre.

Enfin de la gueule !

Le reproche qui est régulièrement fait à la Peugeot 208 GTi (voir notre essai) est d’avoir une allure trop sage se différenciant pas assez des 208 moins puissantes. Avec cette version 30ème anniversaire, la critique n’est plus possible, puisque la marque sochalienne a sérieusement virilisé son modèle ! Jugez plutôt…

La Peugeot 208 GTi à l'allure timide, c'est terminé !

La Peugeot 208 GTi à l’allure timide, c’est terminé ! Cette 208 GTi 30th a maintenant une vraie gueule !

Dans le détail, on note une peinture bicolore avec les trois-quarts de la voiture en noir mat et la partie arrière en rouge faisant penser à la 308 R. Les chromes présents jusqu’alors sur la calandre, le cerclage des antibrouillards, la ligne de caisse, les coques de rétroviseurs, … disparaissent. Les jantes 17 pouces cèdent leur place à de nouvelles roues inédites de 18 pouces accueillant des étriers de frein rouges. A l’arrière, la sortie d’échappement troque sa forme trapézoïdale pour deux classiques tubes circulaires collant mieux avec l’esprit davantage dévergondé de la lionne. On espère qu’au passage la sonorité sera plus réussie.

Pour ceux que cette teinte rebuterait, les Blanc Perle Nacré et Rouge Ruby seront également disponibles

Pour ceux que cette teinte rebuterait, les Blanc Perle Nacré et Rouge Ruby seront également disponibles

Malheureusement, du côté de l’habitacle, pour le moment encore aucune image n’est disponible. On sait simplement que des baquets en alcantara avec surpiqûres rouges seront de la partie et qu’une plaque numérotée sera apposée sur le ciel de toit. Reste à savoir si Peugeot fera le même coup que Citroën avec la DS3 Racing (voir notre essai) qui devait elle-aussi être vendue à un nombre limité d’exemplaires…

Une version plus radicale…

La bonne surprise, c’est que les changements ne se limitent pas à la carrosserie. En effet, les équipes de Peugeot Sport se sont attardées sur la 208 GTi 30th pour la rendre encore plus efficace. Pour cela, la préparation du châssis a été améliorée avec notamment une assiette diminuée de 10 mm, des voies élargies de 22 mm à l’avant et de 16 mm à l’arrière (soit respectivement 1 502 mm et 1 503 mm) et une géométrie des trains redéfinie. Des pneus Michelin Pilot Super Sport en 205/40 ZR 18 seront montés sur les jantes plus larges de 0,5 pouce.

Peugeot-208-GTi-calandre noire mate

Le tempérament du correcteur de trajectoire (ESP) a été revu, tandis que les freins à disque avant de 302 mm cèdent leurs étriers à mono piston flottant pour des disques de 323 mm de diamètre et 28 mm d’épaisseur avec étriers Brembo fixes à quatre pistons. La suspension et la direction ont été modifiés. De quoi faire monter la température des gommes plus rapidement et accroître les sensations à son volant !

… mais aussi plus puissante et écolo

En sus de ces réglages et améliorations, la 208 30th gagne un moteur avec quelques chevaux supplémentaires et du couple !… Les ingénieurs se sont « amusés » à atteindre les 208 ch du 1,6 l THP (contre 200 ch auparavant) en référence au patronyme de la sportive. Le couple moteur progresse de 275 Nm à 300 Nm, soit un gain de 25 Nm. Ce moteur turbo essence en profite également pour passer à la norme anti-pollution Euro VI et adopter un stop & start, ce qui lui permet de ne rejeter plus que 125 g de CO2/km au lieu de 139 g à l’origine. Le malus écologique passe donc de 150 à 0 euros.

sortie echappement ronde 208 GTi 30th 2014

Grâce à un différentiel à glissement limité Torsen et à une boîte manuelle à 6 rapports à l’étagement spécifique tous deux partagés avec le coupé RCZ R (voir notre essai), la virulente 208 GTi 30th passe le 0 à 100 km/h en seulement 6,5 s (– 0,3 s) et le 1 000 m départ arrêté en 26,5 s (– 0,4 s). De quoi donner des idées à sa rivale la Renault Clio RS (voir notre essai) pour l’instant à 200 ch, à moins qu’une version Gordini soit prévue…

Commercialisation cette année

Pour contempler la Française, il faudra patienter jusqu’au Mondial de Paris se tenant du 4 au 19 octobre. La Peugeot 208 GTi de 208 chevaux n’a pas encore communiqué son prix – une inflation de 3 000 à 4 000 € est plausible, soit 28 000 à 29 000 € –, mais sa date de sortie sera fixée pour le courant du mois de novembre prochain.