Lexus CT 200h restylée - Face avant

Les changements se concentrent au niveau de la face avant. Seuls la calandre et le bouclier changent, mais cela suffit à transformer l’auto !

Pour se distinguer sur le marché ultra-concurrentiel des compactes, Lexus a tenté un pari audacieux : proposer une auto disponible uniquement en motorisation hybride essence. Une stratégie osée, du moins en Europe, où réussir sans diesel est quasiment mission impossible. Et malheureusement, pas de miracle pour le Japonais : la sauce n’a pas pris. Sa CT 200h n’est jamais parvenue à se faire remarquer, vivant même dans l’ombre de sa cousine Toyota Auris hybride, moins chic et donc plus abordable.

Mais est-ce seulement lié à la fiche technique ? Pas totalement. Car il faut être honnête. La CT a aussi souffert de son design à la fois banal et bancal. La répartition « originale » du vitrage latéral a nui fortement à l’équilibre des lignes, créant une silhouette plutôt molle. Les formes générales étaient de plus trop passe-partout.

Pas encore d’infos techniques

Mais depuis, Lexus a changé. L’asiatique a révolutionné son design, en proposant des autos de plus en plus agressives. Tous les modèles de la gamme ont été revus sauf la CT. Les choses rentrent aujourd’hui dans l’ordre. La CT revue et corrigée, qui avait été surprise en octobre dernier lors d’une séance photos, vient d’être officiellement montrée.

Mais pour le moment, il faut se contenter de ces deux images de l’extérieur. Lexus n’a pas montré l’intérieur et n’a pas non plus détaillé la technique. La puissance sera t-elle revue à la hausse ? Mystère. Lexus tentera t-il surtout de sauver sa compacte avec une vraie gamme de motorisations « classiques » ? Peu probable, vu que la toute nouvelle IS fait délibérément l’impasse sur le diesel pour favoriser l’hybride, aux coûts d’utilisation et d’entretien réduits.

Première en Chine

Lexus a tout de même procédé à l’économie en changeant un minimum de pièces. En regardant de près, on constate que seuls la calandre et les boucliers ont été changés. Mais pour la proue, cela suffit à transformer la CT et a lui donner une vraie personnalité. La large grille hexagonale s’intègre parfaitement à l’ensemble et donne un côté menaçant à l’auto. A l’arrière, le nouveau pare-chocs montre plus de relief. Mais qu’il est dommage de ne pas trouver de nouveaux feux, plus fins, plus élégants. Lexus aurait pu sauver les meubles en changeant juste le hayon de l’auto !

L’auto a été annoncée pour le Salon de Guangzhou, qui ouvrira ses portes le 21 novembre prochain. On devrait obtenir à cette date l’ensemble des informations sur l’auto.

Lexus CT 200h restylée - Face arrière

Sous cet angle, on remarque un nouveau bouclier, plus travaillé. Dommage, les feux sont toujours aussi mous.