Lancé en 2008, le coupé-cabriolet California méritait quelques retouches pour suivre ses sœurs les FF, F12berlinetta et la LaFerrari. Voici chose faite, puisqu’à un peu moins d’un mois du salon de Genève, Ferrari a levé le voile son modèle restylé constituant son entrée de gamme : la California T.

California restylée ou vraie nouveauté ?

En observant les images officielles ont peut être tenté de parler d’un restylage, bien que Ferrari parle d’une nouveauté. Pourtant, en interne celle que l’on appelait jusqu’à maintenant par le nom de code « F149 » devient « F149M ». Le « M » signifiant « Modificata », soit un restylage conséquent comme ce fut le cas de la 550 devenue 575M Maranello.

Ferrari-California-T

Voici la nouvelle Ferrari California T. Un cabriolet dont la sonorité du V8 turbo est très attendue par les puristes

Ferrari-California-T 2014

La partie arrière s’affine et l’on reconnait l’influence des dernières modèles Ferrari sur la California T 2014

profil Ferrari-California-T-cab

Le toit se rétracte toujours en 14 secondes

Du côté des changements esthétiques, on note pour la proue des phares plus étirés qui perdent leur forme en amande. La calandre devient trapézoïdale au lieu d’être ovale, la surface allouée aux prises d’air est plus importante et deux entrées apparaissent sur le capot.

California-T

Une gestion variable de la suralimentation (Variable Boost Management) offre une courbe de couple en augmentation sur toute la plage de régimes !

nouvelle California-T

Ici en couleur rouge Rosso California

De profil, on remarque une entrée d’air derrière la roue avant plus marquée, tandis que la courbe sur le passage de roue arrière demeure identique.

California-Turbo

La teinte présente est le bleu Blu California

echappement California-T restylee

La poupe, quant à elle, abandonne les deux doubles sorties empilées pour des tubes positionnés côte à côte dans un nouvel extracteur. Une nouvelle ouïe latérale apparaît derrière les roues. Le dessin entourant la plaque d’immatriculation est revu.

Recours au turbo pour des émissions en baisse

Ferrari a ajouté un T à l’appellation de sa voiture en référence au turbo qui vient se greffer à la mécanique… chose qui n’était plus arrivée depuis 1992 avec la F40 ! Sous le capot de la California T se trouve donc un V8 turbo de 3,9 l développant 560 ch à 7 500 tr/min et 755 Nm de couple à 4 750 tr/min. C’est 70 ch et surtout 250 Nm de plus que sa devancière ! Malgré une cylindrée en baisse de 0,4 l, le rendement est de 145 ch/l.

interieur Ferrari-California-T 2014

Au milieu des aérateurs de la planche de bord trône un indicateur de pression pour le turbo

Quatre occupants pourront être accueillis à bord

Quatre occupants pourront être accueillis à bord

Au chapitre des performances, la fiche technique progresse encore. Le 0 à 100 km/h gagne 0,2 s à 3,6 s. La vitesse maxi est de 316 km/h et grâce à la suralimentation ainsi qu’au stop & start la consommation de carburant chute de 15 % et les émissions de CO2 de 20 %.

Date de sortie et prix

A découvrir en chair et en os dès l’ouverture du salon de Genève (6 mars prochain), la nouvelle Ferrari California T sera commercialisée fin 2014 ou au début de l’année 2015. Ses tarifs ne sont pas encore connus, mais ils devraient se rapprocher des 200 000 €.

Vidéo de présentation

La marque italienne détaille les traits de son auto avec quelques plans rapprochés… :

Fiche technique de la Ferrari California T 2014

Informations générales
Commercialisation2014 ou 2015
PaysItalie
Carburant/énergieEssence
Prix du neufestimé à près de 200 000 €
Mécanique
Cylindréehuit-cylindres en V 3,9 l turbo
Puissance560 ch à 7 500 tours/min
Couple755 Nm à 4 750 tours/min
Transmissionarrière (propulsion)
Performances
Vitesse max316 km/h
0 à 100 km/h3,6 s
Consommationcycle mixte : 10,5 l aux 100 km
Rejets de CO2250 g/km
Autonomienon communiquée
Poids et mesures
Poids à vide1 625 kg
DimensionsL : 4,57 m / l : 1,91 m / h : 1,32 m
Réservoirinconnu
Volume de coffreinconnu
Pneumatique AV/ARinconnu

Galerie photo