La firme anglaise a décidé que 2015, c’était la bonne année pour proposer un lifting de l’icône du Grand Tourisme, j’ai nommé la Continental GT. Comme un créateur expose ses créations à la Fashion Week, Bentley nous fait saliver avec ses modèles, plus désirables que jamais.

Tout en douceur

Il faut bien admettre que depuis son lancement en 2003, la grosse Bertha Bentley a finalement assez peu évoluée. La deuxième génération, en 2012, affinait un peu sa silhouette, mais ne chamboulait en rien son style. Même constat pour le lifting de mi-parcours qui nous intéresse aujourd’hui : les modifications sont nombreuses, mais discrètes. A l’avant, la grille de calandre a été légèrement réduite, le pare-choc redessiné et les ailes élargies. Sur ces dernières trônent désormais des prises d’air en forme de B qui rappellent le logo de la marque ainsi qu’un badge d’identification du modèle.

Bentley Continental GT CabrioletPhoto: James Lipman / jameslipman.com Bentley Continental GT CabrioletPhoto: James Lipman / jameslipman.com

L’arrière profite d’un becquet intégré dans la malle de coffre, d’un pare-choc revu, mais également d’une baguette chromée qui court sur toute la largeur de la voiture. Notez que les modèles à vocation plus sportives, les GT Speed et GT V8 S, ont des pare-chocs plus agressifs et des diffuseurs arrières plus marqués que les versions W12 et V8 classiques. Enfin, trois nouveaux modèles de jantes sont disponibles, un en 20 pouces (monte standard) et deux en 21 pouces (un pour le pack Mulliner Driving optionnel et un pour les versions sportives V8 S et Speed).

Bentley-Continental-GT-Speed Bentley Continental GTPhoto: James Lipman / jameslipman.com

L’intérieur n’est évidemment pas en reste. Les sièges se parent d’un nouveau capitonnage, un volant sport avec des palettes de changement de vitesses plus grandes est disponible en option, le levier de commande de la boîte automatique présente un nouveau dessin et, enfin, des LED se chargent de mettre en valeur l’intérieur. Détail technique, toute la gamme Continental est désormais équipée du Wi-Fi embarqué.

habitacle Bentley-Continental-GT-Speed places arriere Bentley-Continental-GT-Speed interieur Bentley-Flying-Spur console centrale Bentley Continental

W12 : Il en donne plus pour moins

Non, rassurez-vous, je ne suis pas encore bon pour l’asile, mais l’oxymore s’imposait. Loin de faire les choses à moitié, les ingénieurs de Crewe se sont aussi penchés sur le cas du W12. Le bloc passe ainsi de 575 chevaux et 700 Nm de couple à 590 chevaux et 720 Nm. La différence sera-t-elle perceptible au volant ? Probablement pas. Etait-ce donc bien nécessaire ? Pas plus. Mais (il y en a toujours un), quand on sait qu’un système de désactivation des cylindres est désormais de la partie, on se félicite que l’augmentation de puissance aille de pair avec une réduction des consommations. Relativisons tout de même, puisque Bentley annonce 14 L/100 km en mixte et que cette valeur ne doit probablement être atteinte qu’avec un œuf sous le pied.

Bentley Continental GT CabrioletPhoto: James Lipman / jameslipman.com Bentley Continental GT CabrioletPhoto: James Lipman / jameslipman.com Bentley Continental GT CabrioletPhoto: James Lipman / jameslipman.com

Et parce que chez les Anglais on partage, la Flying Spur W12, berline de luxe dérivée du coupé Continental GT, peut désormais elle aussi profiter de la désactivation de la moitié de ses cylindres et tourner sur six pattes quand le moteur est peu sollicité. En outre, l’intérieur de la berline se modernise (écran tactile, nouveau volant…) et propose un raffinement encore plus important.

Bentley Continental GT CabrioletPhoto: James Lipman / jameslipman.com roulage Bentley-Continental-GT-Speed Bentley Continental GT CabrioletPhoto: James Lipman / jameslipman.com

Rendez-vous est pris à Genève le mois prochain pour découvrir de visu la gamme Bentley 2015. J’en veux déjà une.

Les Bentley Continental GT Speed et V8 S en vidéos