On parle beaucoup des Tesla, mais la voiture électrique la plus vendue dans le monde est la Nissan Leaf, avec 280.000 unités écoulées depuis 2010. Le constructeur japonais sait toutefois que ce titre honorifique est de plus en plus menacé. Par Tesla déjà, qui commence la production de la Model 3, et par des marques qui ont des projets ambitieux, notamment Volkswagen.

Presque normale

Pour défendre son statut de leader, Nissan propose une seconde génération de Leaf. Ayant compris que les personnes intéressées par une voiture électrique n’étaient plus forcément des avant-gardistes qui cherchent à se faire remarquer au volant de voitures bizarres, la marque a revu en profondeur le design pour rendre l’auto plus… normale. C’est particulièrement valable de ¾ arrière, on dirait sous cet angle une banale compacte. L’avant conserve un aspect plus discutable, avec un capot trop plongeant.

L’intérieur est très sage. Là aussi, on oublie les excentricités. Par exemple, l’instrumentation sur deux niveaux est supprimée, il n’y a plus qu’un ensemble, derrière le volant (et en bonne partie digitale). Dommage que l’auto se contente d’un si petit écran tactile.

Plus d’autonomie

La partie technique évolue en profondeur. Il faut dire qu’il y a régulièrement des progrès en matière de voiture électrique, une grosse mise à jour était nécessaire. Le plus important est évidemment l’autonomie. La première version pouvait parcourir jusqu’à 250 km. La nouvelle promet avec sa version de lancement dotée d’une batterie de 40 kWh jusqu’à 378 km. Nissan a déjà annoncé la mise au point prochaine d’une déclinaison 60 kWh.

La puissance du moteur passe de 109 à 150 ch, tandis que le couple grimpe de 254 à 320 Nm. La Leaf innove avec l’e-Pedal, une pédale d’accélérateur qui peut aussi freiner la voiture. Pour cela, il suffit de relâcher la pression. En lâchant la pédale, la voiture s’arrête et ne bouge plus, même dans les cotes ou descentes. On peut ainsi tout gérer avec une seule pédale. Côté aides à la conduite, il y aura un stationnement 100 % automatique.

Les carnets de commandes pour la France viennent d’être ouverts avec une série spéciale de lancement, la 2.ZERO. Elle est facturée 36 990 € (un prix qui comprend les batteries), avec en série la vision 360°, la navigation, la sellerie cuir/tissu, les sièges avant et arrière chauffants…