Une JCW, c'est une carrosserie foncée, cette fois grise, avec des touches de rouge un peu partout.

Une JCW, c’est une carrosserie foncée, cette fois grise, avec des touches de rouge un peu partout.

Les vacances de Noël arrivées, le marathon des repas familiaux va débuter. Une dizaine de jours de plaisir gustatif lors desquels on ne va plus se soucier de sa ligne. Viendra alors la nouvelle année et son lot de bonnes résolutions, avec souvent en tête de liste l’envie de faire des exercices physiques pour éliminer les excès des fêtes. La nouvelle Mini, fraichement révélée, a déjà pris cette initiative. Pour 2014, elle va se mettre au sport. Elle a d’ailleurs pris un peu d’avance en dévoilant la tenue qu’elle revêtira pour l’occasion !

Car oui, autant le dire tout de suite, pour le moment il est juste question de look. Aucune information technique n’a été donnée lors de la publication des premières photos de cette John Cooper Works Concept, qui fera ses débuts en public mi-janvier au Salon de Detroit. Que d’la gueule ! La pratique est courante au sein de groupe BMW. D’ailleurs, il n’y a même pas d’habitacle à découvrir. Voilà qui nous rappelle le Mercedes GLA 45 AMG Concept.

Aucune indication sur ce qui va se cacher sous le capot de la prochaine John Cooper Works. On attend une puissance d'au moins 220 ch.

Aucune indication sur ce qui va se cacher sous le capot de la prochaine John Cooper Works. On attend une puissance d’au moins 220 ch.

Elle voit rouge… et gris

Pour savoir ce qui se cache sous le capot, il faudra faire preuve de patience. Fidèles à ses habitudes, Mini devrait nous en dire plus quelques semaines avant la révélation de la voiture de série, en guise d’avant-goût, comme cela avait été fait pour la nouvelle génération. En toute logique, on devrait retrouver une version survitaminée du 2.0 essence de la Cooper S, qui développe 192 ch. La puissance devrait aussi être supérieure à celle de l’ancienne John Cooper Works, qui proposait 211 ch. On s’attend donc à retrouver environ 220 ch. Voire plus, histoire peut-être de ne pas se laisser distancer par la prochaine Peugeot 208 R.

Comme toutes les Mini, la nouvelle John Cooper Works reprend les codes incontournables de sa lignée. On retrouve donc une teinte grise avec des touches de rouge. La revêtement de carrosserie nommé Bright Highways Grey fait l’objet d’un procédé de fabrication particulier. La couche de finition polie à la main est recouverte d’un vernis. La brillance de haute qualité fait ressortir les structures marquantes de la couche de couleur. Le rouge est arboré par le toit, le becquet et les coques de rétroviseurs. Il est aussi visible par petites touches sur les jantes ou dans la calandre. A cela s’ajoutent des bandes en Chili Red pour le capot et le hayon ; et en blanc pour le pavillon.

Une Mini est une Mini. Donc le style évolue par petites touches, y compris pour les jantes 18 pouces !

Une Mini est une Mini. Donc le style évolue par petites touches, y compris pour les jantes 18 pouces !

Toujours plus typée karting

Evidemment, la JCW, ce n’est pas que des couleurs, c’est aussi des éléments de carrosserie inédits. On remarque ainsi un nouveau bouclier avant, avec des prises d’air à la place des antibrouillards. Pour améliorer l’aérodynamique, les bas de caisse ont été modifiés et le bouclier arrière intègre un diffuseur et une double sortie d’échappement qui arbore le logo John Cooper Works. Des jantes 18 pouces au design revu complètent la panoplie.

Pour bien coller l'auto on sol, Mini a agrandi le becquet et rajouté un diffuseur dans le bouclier.

Pour bien coller l’auto au sol, Mini a agrandi le becquet et rajouté un diffuseur dans le bouclier.

La JCW devrait être encore plus joueuse en profitant des modifications techniques apportées à la gamme entière : empattement plus long, poids en baisse… On retrouvera sûrement le système de suspensions réglables. Au final, on aura une Mini au comportement toujours plus typé karting !