Ne rien montrer d’inédit dans un Salon ? Impensable pour Mercedes ! Heureusement, la tâche est aisée pour la firme à l’étoile : avec l’une des gammes les plus vastes du monde, il y a toujours un nouveau modèle, un restylage ou une nouvelle déclinaison à présenter. Trois semaines seulement après les débuts de la Classe C Cabriolet à Genève, voici donc à New York le GLC Coupé.

GLE Coupé en réduction

Certains rouspéteront en découvrant ce véhicule : la fameuse photocopieuse chère aux constructeurs allemands a de nouveau fonctionné ! Le GLC Coupé est très proche du GLE Coupé. Mais cela permet à ceux qui trouvent ce dernier beaucoup trop imposant (et cher) de se rabattre sur le nouveau venu.

Mercedes-Benz GLC Coupé, C253, 2016. Mercedes-Benz GLC Coupé, C253, 2016.

Le GLC Coupé mesure 4,73 mètres de longueur, 19 cm de moins que son grand frère. Par rapport au GLC normal, dont la face avant a été conservée, c’est 8 cm de plus. La silhouette rentre dans les canons de la catégorie, avec un toit qui plonge rapidement vers une courte malle très imposante. Entre les deux se trouve une lunette très inclinée.

La poupe reçoit d’énormes feux horizontaux, surlignés de chrome, un artifice dont on se serait bien passé. Le GLC Coupé viendra mettre des bâtons dans les roues du BMW X4 à partir de la rentrée. Chacun ses goûts, mais la silhouette du Mercedes apparaît plus harmonieuse et moins torturée. Elle est également plus lourde.

Hybride et AMG déjà au programme

La planche de bord est la même que celle du GLC… qui est déjà identique à celle de toutes les variantes de la Classe C. De sacrées économies d’échelle, mais pas grave, ce tableau de bord est bien dessiné et réalisé. La présentation se veut sportive. Avec la nouvelle inclinaison du pavillon, l’accès aux places arrière sera moins aisé. Mercedes ne chiffre pas la perte de garde au toit. Dans l’opération, le coffre perd plus de 50 litres, passant de 550 à 491 litres.

Mercedes-Benz GLC Coupé, C253, 2016. Mercedes-Benz GLC Coupé, C253, 2016.

La gamme de motorisations sera réduite au départ. Il y aura un modèle essence, le 250 avec bloc 211 ch. Pour le diesel, le choix se fera entre 220d et 250d de respectivement 170 et 204 ch. La boîte automatique 9 rapports et la transmission intégrale sont de série. Une version hybride rechargeable suivra, la 350e avec puissance cumulée de 320 ch. Il y aura aussi les sportives 43 et 63 AMG, à moteur V6 et V8.