La remplaçante de la CLS se nomme CLS. Plutôt logique me direz-vous. Mais si elle avait respecté le nouveau système d’appellations de Mercedes, elle aurait dû se renommer CLE, car elle est étroitement dérivée de la Classe E. Le S souligne le positionnement luxueux.

C’est déjà la troisième génération de ce modèle. Et certains seront contents de voir qu’esthétiquement, on retrouve l’esprit de la première. Après une deuxième génération à l’allure empâtée, la nouvelle venue remet une bonne dose de fluidité et d’élégance dans sa silhouette. La voiture s’inspire d’ailleurs des réussis coupés deux portes de la marque, notamment à l’arrière avec des feux affinés et une malle débarrassée de la plaque d’immatriculation. A l’avant, on trouve une calandre abaissée. Le regard de la voiture est très original, avec des optiques triangulaires qui s’étirent vers les ailes.

De nouveaux six cylindres en ligne

A l’intérieur, point de surprise, puisque la CLS reprend la planche de bord des Classe E coupé et cabriolet, avec des aérateurs en turbine. On aurait aimé un peu d’exclusivité. Mais la présentation est de toute beauté. Le double écran (deux fois 12,3 pouces) impressionne toujours. Une bande de diodes traverse l’habitacle. Il est possible de choisir parmi 64 couleurs ! La CLS se fait plus accueillante puisque pour la première fois, elle peut recevoir trois personnes à l’arrière. Bon, on imagine que le passager du centre ne sera pas bien logé, mais ça dépannera ! Le volume du coffre est de 520 litres. Signalons au passage que la variante break ne sera pas reconduite, faute de ventes.

Sous le capot, la CLS ne propose pour l’instant que des six cylindres. Petite particularité : ils ont une architecture en ligne. Un peu à contre-courant de la tendance, la voiture mise sur le diesel, avec deux blocs de 286 et 340 ch. En essence, le bloc délivre 367 ch. La version sans-plomb profite d’une hybridation légère, qui permet d’avoir un petit gain de puissance éphémère (+ 22 ch). Des quatre cylindres seront par la suite proposés, tout comme une variante AMG.

La CLS numéro 3 arrivera dans les concessions en mars 2018.