La conférence de presse de Mercedes au Salon de Francfort risque de s’éterniser : le programme de la firme allemande ne cesse de s’allonger. Après la Classe A restylée, le GLC, la Classe C Coupé et sa variante AMG, voici la déclinaison « ouverte » de la Classe S ! C’est la sixième carrosserie de la limousine étoilée.

Gros gabarit

Voilà 44 ans que la Classe S n’avait pas été proposée en Cabriolet. Avec ce retour sur le segment des grandes découvrables quatre places, Mercedes s’attaque à la Bentley Continental GTC. L’Allemande est d’ailleurs plus grande avec 5,03 mètres contre 4,82 mètres.

Suite logique : un an et demi après le coupé, voici la S Cabriolet.

Suite logique : un an et demi après le coupé, voici la S Cabriolet.

Comme toujours, la variante « découpée » ne réserve aucune surprise d’un point de vue esthétique, puisque la carrosserie est identique au coupé. L’auto en impose avec sa large calandre verticale positionnée en amont d’un long capot. Le profil est fluide et le regard se dirige naturellement vers la poupe, qui reçoit des feux horizontaux reliés entre eux par une baguette chromée. Les arceaux de sécurité sont parfaitement intégrés à l’arrière pour ne pas gâcher la ligne.

Rouler décapoté même en hiver

La capote en toile se replie en 20 secondes. La manœuvre peut s’effectuer en roulant jusqu’à 60 km/h. La toile est proposée en noir, bleu foncé, beige et rouge. Et la volonté de Mercedes est qu’elle soit le plus souvent cachée ! Pour profiter des rayons du soleil lors des journées un peu fraîches, on retrouve le système Airscarf, qui diffuse de l’air chaud dans la nuque. Les sièges, les accoudoirs et le volant sont aussi chauffants (du moins en option).

Mercedes-Benz S-Class Cabriolet (A 217) 2015 Mercedes-Benz S-Class Cabriolet (A 217) 2015 Mercedes-Benz S-Class Cabriolet (A 217) 2015

Plus que les températures basses, le vent est ce qu’il y a de plus gênant dans un cabriolet. Pour cela, Mercedes a monté deux dispositifs anti-remous, un au-dessus du pare-brise et l’autre derrière les occupants arrière. De plus, les ingénieurs de la firme à l’étoile ont mis au point une climatisation intelligente, qui s’adapte seule aux positions de la capote. Aucun bouton à toucher.

Déjà une AMG

La Classe S Cabriolet débute sa carrière avec une version S 500 dotée d’un bloc V8 de 455 ch. Il est associé à une boîte auto 9 rapports. La suspension pneumatique est de série, la volonté étant clairement d’en faire un cabriolet ultra-confortable, taillé pour les balades.

Mercedes-Benz S-Klasse Cabrio ( A 217 ) 2015 Mercedes-Benz S-Class Cabriolet (A 217) 2015 Mercedes-Benz S-Klasse Luxuswagenfamilie

Mais pour ceux qui en veulent plus, Mercedes propose déjà une version AMG, la 63, avec V8 5.5 biturbo de 585 ch. La vitesse maxi est limitée à 250 km/h et le 0 à 100 km/h est réalisé en 3,9 secondes. La boîte a ici 7 rapports et la puissance est envoyée aux quatre roues. Le design est revu en conséquence, avec les éléments typiques AMG comme la calandre à double barrette au centre ou les quatre sorties d’échappement.