Alors que certains invoquent le ciel de leur offrir un beau soleil pour les différents jours fériés et ponts de mai, d’autres en sont déjà à espérer un mois de septembre radieux (le fameux été indien). Pourquoi ? Parce que Mazda débutera les livraisons de son nouveau roadster à ce moment-là !

Pas de course à la puissance

On sent que le japonais a été un proche de Ford par le passé : comme l’américain, il met notre patience à rude épreuve. Il se passe un temps important entre la présentation et la commercialisation d’une nouveauté ! Le SUV urbain CX-3 a ainsi été révélé fin novembre et, si ses tarifs sont connus depuis quelques semaines, il n’arrivera dans la rue que cet été. Pour la quatrième génération du MX-5, c’est pire : l’auto a été officiellement montrée début septembre 2014 ! Elle sera donc disponible un an plus tard…

Le prix de base d'un MX-5 augmente légèrement. Mais le roadster japonais reste un plaisir abordable.

Le prix de base d’un MX-5 augmente légèrement. Mais le roadster japonais reste un plaisir abordable.

Ceux qui souhaitent un exemplaire le plus rapidement possible peuvent déjà passer commande puisque la grille de tarifs vient d’être mise en ligne. Le MX-5 « ND » débutera sa carrière avec deux moteurs essence. Et fidèle à ses bonnes habitudes, ce cabriolet ne cherche pas à faire la course à la puissance. Il n’en a pas besoin puisqu’il soigne son poids. L’entrée de gamme est ainsi dotée d’un petit bloc 1.5 atmosphérique de 131 ch (en remplacement du 1.8 126 ch). Ceux qui en veulent plus se tourneront vers le 2.0 160 ch. Ces deux moteurs sont couplés à une boîte manuelle à 6 rapports.

vue avant Mazda MX-5 ND 2015 decapotevue arriere Mazda MX-5 ND 2015 decapotevue 3-4 arriere Mazda MX-5 ND 2015 capote

Toujours sans concurrence… pour l’instant

Trois finitions composent la gamme. Celle de base, nommée Elégance, est dotée d’office de jantes alliage 16 pouces, de rétroviseurs extérieurs électriques et chauffants, de la climatisation manuelle, de vitres électriques, du régulateur/limiteur de vitesse, d’une radio avec écran couleur 7 pouces, du système Bluetooth ou encore de deux ports USB. Au-dessus, la Dynamique gagne l’avertisseur de franchissement de ligne, la sellerie cuir, les sièges chauffants, l’allumage automatique des feux, le capteur de pluie, la climatisation automatique et la navigation.

Le haut de gamme Sélection bénéficie des phares directionnels, de la gestion automatique des feux de route, d’un système audio Bose, de l’aide au stationnement arrière, de sièges Recaro en cuir et alcantara. Le 2.0 160 ch est uniquement proposé en Sélection, avec en série le Stop and Start et le différentiel à glissement limité. A noter que le nouveau MX-5 n’existe qu’avec une petite capote en toile.

Nouveau Mazda MX-5 - 15 interieur nouvelle Mazda MX-5 2015 Nouveau Mazda MX-5 - 13

Le prix d’accès à l’univers MX-5 est un peu plus élevé avec cette nouvelle génération. Mais il reste sous la barre des 25.000 € avec précisément 24.800 €, au lieu de 24.350 €. Voilà qui est tout à fait raisonnable, même s’il est vrai qu’à ce prix on a une Renault Clio RS (voir notre essai) bien plus puissante et surtout plus polyvalente… mais nettement moins fun et sympathique. Le MX-5 reste une proposition unique sur le marché… jusqu’à l’arrivée de son futur jumeau signé Fiat, qui devrait être présenté en fin d’année.

Les prix

  • 1.5 Skyactiv-G 131 ch BVM 6 > Elégance : 24.800 €, Dynamique : 26.900 €, Sélection : 29.650 €
  • 2.0 Skyactiv-G 160 ch BVM 6 > Sélection : 32.050 €