Décidément, le Cayman n’arrête pas de faire des petits ! Dernier en date ? La version Clubsport dévoilée à l’ouverture du salon de Los Angeles (du 17 au 29 novembre) dont voici les principales caractéristiques de cette Porsche exclusivement réservée au circuit.

Exit la boîte manuelle

Sous cette livrée bicolore peu discrète, le Porsche Cayman GT4 Clubsport cache la même mécanique que son homologue autorisé à circuler sur route ouverte. Il s’agit pour rappel d’un six-cylindres à plat de 3,8 l de cylindrée développant 385 ch (à 7 400 tr/min) et 420 Nm de couple de 4 750 à 6 000 tr/min.

Porsche-Cayman-GT4-Clubsport Porsche-Cayman-GT4-Clubsport-2

En revanche, une fois à l’intérieur on se rend bien compte que le Clubsport est particulièrement dépouillé ! Le siège passager n’a pas survécu à cette cure d’amaigrissement, tout comme les nombreux habillages et équipements qui ont été supprimés afin de conserver l’essentiel et de gagner du poids (la bête pèse 1 300 kg sur la balance). Les puristes seront choqués de découvrir un nouveau levier de vitesse. La boîte manuelle a été troquée par une autre qui est robotisée. Elle est à double embrayage et six rapports avec palettes au volant.

L'arceau de sécurité et le harnais six points sont bien entendu de la partie

L’arceau de sécurité et le harnais six points sont bien entendu de la partie

Porsche-Cayman-GT4-Clubsport-habitacle

En vrai pistard, le coupé allemand se dote d’un différentiel autobloquant, de pneus slicks accueillant des disques costauds de 380 mm, ainsi que d’un essieu avant et d’une suspension arrière empruntés auprès de la 911 GT3.

Porsche-Cayman-GT4-Clubsport-3

Porsche-Cayman-GT4-Clubsport-4

Inutile de vous dire que beaucoup rêveraient de piloter cette auto, Abcmoteur y compris !

Pour les intéressés, sachez que Porsche se sépare de son bolide contre la somme de 111 000 € hors taxes. Il pourra participer aux courses de VLN sur le Nürburgring en Allemagne, au Pirelli GT3 Cup Trophy aux USA, à l’Ultra 94 GT3 Cup Challenge au Canada…