On dit souvent que les modes vont et viennent… mais bon, l’adage fonctionne surtout dans le milieu vestimentaire ! En automobile, il est moins valable. Je vois mal comment les grands monospaces « traditionnels », qui ont connu leur heure de gloire dans les années 1990, pourraient faire un retour fracassant. D’ailleurs, la majorité des constructeurs pensent aussi cela, comme le prouve par exemple le non remplacement du quatuor PSA-Fiat (807, C8, Ulysse et Phedra). Même le plus célèbre d’entre eux, le Renault Espace, a revu sa formule pour ressembler davantage à un crossover.

La mode est aux crossovers. Mais Ford conserve au catalogue le Galaxy pour ceux qui aiment les familiales traditionnelles.

La mode est aux crossovers. Mais Ford souhaite conserver au catalogue le Galaxy pour ceux qui aiment les familiales traditionnelles.

Mais Ford fait de la résistance ! Après avoir lancé la deuxième génération du Galaxy en 2007, à une époque où ces engins commençaient à ne plus avoir la cote, il persévère avec un troisième opus, dévoilé aujourd’hui hors salon. Honnêtement, je pense que ce modèle ne doit son salut qu’au S-Max, le grand monospace sportif de la firme américaine, qui vient d’être renouvelé après avoir connu un joli succès. En clair, ce Galaxy est un S-Max rhabillé, ce qui ne demande pas un investissement pharaonique. Cela permet à Ford de séduire des parents aux goûts classiques… et des entreprises.

Le S-Max étant dynamique, le Galaxy reste du genre conservateur, avec une silhouette sage, très camionnette… un peu datée. Pas d’exubérance particulière. Le regard et la calandre sont partagés avec le S-Max tandis que le bouclier est inédit avec de grands antibrouillards. La surface vitrée latérale est généreuse, pour permettre aux occupants de bien voir l’extérieur. L’arrière est proche de celui du précédent modèle, avec des feux horizontaux liés à la lunette. Ford ne donne pas encore les nouvelles dimensions de l’engin.

Autodesk VRED Professional 2015 SR1-SP3 Ford Galaxy 2015 - 9 Ford Galaxy 2015 - 1

La planche de bord est également partagée avec le frère sportif. Par rapport à l’ancien, les formes sont plus élégantes, donnant l’impression d’une présentation plus haut de gamme. La partie supérieure de la console centrale intègre un grand écran tactile 10 pouces. Comme sur les autres modèles de la gamme, on commande le système à la voix grâce à la fonction SYNC. C’est loin d’être la seule technologie de ce véhicule, qui fait le plein d’aides à la conduite en tout genre.

Il y a les désormais classiques systèmes de surveillance des angles morts, d’aide au stationnement qui s’occupe du volant en créneau et en bataille, d’aide au maintien dans la file… Plus original, Ford propose un limiteur de vitesse intelligent : il scanne les panneaux de limitation de vitesse et ajuste l’accélérateur pour aider le conducteur à respecter la limite et éviter les amendes !

Ford Galaxy 2015 - 13 Ford Galaxy 2015 - 11 Ford Galaxy 2015 - 12

Voilà qui pourra être bien utile, surtout si l’auto est dotée du nouveau bloc diesel 2.0 TDCi biturbo de 210 ch, qui délivre un couple maximal de 450 Nm. Ford propose des plus abordables diesel à simple turbo de 120, 150 et 180 ch. Côté essence, le choix se fera entre le 1.5 Ecoboost 160 ch et le 2.0 Ecoboost 240 ch. La base technique est aussi commune avec le S-Max, mais des réglages sont spécifiques à ce modèle.

La direction s’adapte à l’allure : elle facilite les manœuvres en ville et améliore la précision à vitesse plus soutenue. Le Galaxy cru 2015 adopte les systèmes de contrôle de stabilité et anti-retournement, qui ajustent le couple moteur et le freinage pour améliorer la tenue de route.

interieur Ford-Galaxy-2015 coffre Ford-Galaxy-2015

Ford Galaxy 2015 - 14

Véhicule familial par excellence, le Galaxy peut embarquer sept personnes. Ford annonce une habitabilité en légère hausse pour les occupants des 2ème et 3ème rangs. Les sièges se replient dans le plancher grâce à des boutons placés dans le coffre, comme sur le nouvel Espace. Le hayon peut s’ouvrir avec le fameux coup de pied sous le bouclier. Ford ne communique pour l’instant aucun volume de chargement.