Un nombre simple pour commencer : 730.000. Soit la quantité de X1 première monture écoulée sur la planète en six années de vie. Un joli succès… auquel BMW s’attendait forcément (même s’il ne le dira jamais haut et fort) après la réussite du X3 (voir notre essai) et qui explique que la marque n’a pas trainé pour lancer une génération 2.

Plus typé SUV

Dans ce cas de figure, généralement la prise de risque est minimale. Mais la firme à l’hélice n’a pas hésité à revoir sa copie en profondeur pour séduire encore plus de clients ! Et le constructeur germanique doit déjà avoir le sourire ce matin en regardant les réactions plutôt positives que suscitent les premières images officielles. Il est vrai que, si le X1 était populaire, son look un peu bancal sous certains angles ne faisait pas l’unanimité.

Une semaine avant la nouvelle Série 7, BMW renouvelle un autre de ses piliers : le SUV compact X1.

Une semaine avant la Série 7, BMW renouvelle un autre de ses piliers : le SUV compact X1.

BMW corrige cela avec le nouvel opus, qui en gardant une silhouette plutôt dynamique, gagne en élégance. L’engin ressemble moins à un petit break surélévé. Il appartient clairement au monde des SUV, conservant d’ailleurs de nombreuses protections en plastique brut. Voilà qui fait nettement la différence avec son rival de chez Mercedes, le GLA qui mesure juste 2 cm de moins en longueur (4,42 m contre 4,44 m). On a d’ailleurs du mal à se dire qu’ils sont concurrents. La grande différence se situe en fait au niveau de la hauteur : le nouveau X1 toise le GLA de 10 cm !

Familles, il veut vous aimer

Avec 1,60 mètre de haut, le X1 est promis plus accueillant. BMW profite des 5 cm gagnés à ce niveau pour rehausser les assises à l’avant et à l’arrière, ce qui dégage la vue des occupants. Un peu curieusement, la firme à l’hélice a soigné le côté familial du véhicule. Etonnant dans la mesure où elle vient de lancer deux monospaces, les Série 2 Active Tourer (voir notre essai) et Gran Tourer. En option, le nouveau X1 peut ainsi avoir une banquette coulissante et un siège avant passager rabattable. Le volume du coffre passe de 420 à 505 dm3 et les occupants arrière ont 3 cm de plus pour leurs jambes.

Bmw X1 2016 - 20 Bmw X1 2016 - 8 Bmw X1 2016 - 19

Le conducteur ne sera pas dérouté s’il est familier de l’univers BMW ! La planche de bord est dans la veine des dernières réalisations de la marque, avec une console centrale tournée vers lui surmontée d’un écran type tablette (6,5 pouces en série, 8,8 pouces en option). L’instrumentation est toujours composée de cadrans ronds sur fond noir. En supplément, un affichage tête-haute permet de garder les yeux sur la route.

Traction et 3 cylindres !

Même si le conducteur lambda ne s’en rendra pas forcément compte, il y a une vraie révolution sous la carrosserie. Le X1 adopte la base technique des Série 2 Active/Gran Tourer. C’est à dire que les versions de base sDrive deux roues motrices sont des tractions ! Une première pour un SUV de la firme. Mais au lancement, les xDrive seront majoritaires. Le X1 débutera sa carrière avec une gamme limitée de moteurs, plutôt puissants.

Bmw X1 2016 - 6

interieur Bmw-X1-2016coffre Bmw-X1-2016

En essence, le choix se fera entre les 20i et 25i, dotées d’un quatre cylindres 2.0 turbo de 192 et 231 ch. Pour les amateurs de gazole, il y aura les 18d, 20d et 25d, développant respectivement 150, 190 et 231 ch. Le 18d est équipé d’une boîte manuelle 6 rapports. Les autres reçoivent d’office la transmission automatique Streptronic 8 vitesses. Peu de temps après son arrivée dans les concessions (en octobre), le X1 descendra en gamme et osera les blocs trois cylindres 1.5 (essence 136 ch, diesel 116 ch).