Rare sont les automobiles abritant un V12 couplé à une boîte manuelle et la tendance ne va pas s’inverser. Pourtant, chez Aston Martin on prend en quelque sorte ce chemin à contre-sens…

« So Vantage ? »

En effet, alors qu’au mois de mars Andy Palmer, qui est à la tête d’Aston Martin, indiquait que sa marque n’abandonnera pas le V12 et la boîte manuelle, l’arrivée d’une nouvelle transmission pour la V12 Vantage S apparaît comme une belle confirmation de ses propos. Le grand coupé de 573 ch et 620 Nm de couple bénéficie d’un levier à actionner pour choisir parmi 7 rapports.

Aston Martin V12 Vantage S BVM7

Conduire une Aston Martin neuve en actionnant le levier, c’est possible en 2016 !

Une délicate attention adressée aux puristes qui pourront faire entièrement corps avec la voiture ! Mener à la baguette les douze cylindres de l’Anglaise sera encore plus gratifiant et jouissif ! La technologie baptisée « AMShift » permet le talon-pointe automatique et de monter d’un rapport sans retirer le pied de l’accélérateur. De quoi rendre le bolide un peu plus accessible et efficace auprès du plus grand nombre de clients.

Aston Martin V12 Vantage S BVM7-2

La Porsche 911 R serait une bonne copine de jeu sur circuit pour l’Aston Martin V12 Vantage S… soit deux autos très sportives et sans artifice

Il faudra tout de même prendre soin de passer le première vitesse en tirant le levier en bas à gauche. Hormis cela, les performances sont annoncées identiques à la boîte séquentielle Sportshift III. Vous pourrez donc abattre le 0 à 100 km/h en 3,9 s et vous envoler jusqu’à 330 km/h !…

Aston Martin V12 Vantage S BVM7-interieur

Aston Martin en profite pour ajouter des possibilités de personnalisation à son modèle avec notamment de nouvelles teintes extérieures et intérieures

Aston Martin précise que cette V12 Vantage S BVM7 sera proposée au même prix que celle équipée de la Sportshift III, soit 182 625 €. Voilà qui est la moindre des choses pour ce pommeau bien moins sophistiqué que les deux palettes que l’on retrouvait jusqu’à maintenant. Je dirais même plus que c’est so Vantage en 2016… vintage pardon !

Certains doivent alors se demander : à quand une DB11 à trois pédales ?