La nouvelle Optima a logiquement effectué sa première sortie officielle aux Etats-Unis, l’un de ses marchés prioritaires. C’était en avril, au Salon de New York. Elle s’apprête maintenant à arriver sur le Vieux Continent, avec une présentation dans sa livrée européenne au show de Francfort.

Nouvelle, pas juste liftée

En découvrant le look de l’auto, nous pourrions penser qu’il s’agit d’un simple restylage. Mais non, la voiture que nous avons sous les yeux est une nouvelle génération, la quatrième. Kia l’a joué à l’Allemande, en faisant évoluer le design par petites touches. Un indice pour faire la distinction : regarder le profil, où une troisième vitre a fait son apparition.

"Notre" Optima a un bouclier avant spécifique, plus sportif.

« Notre » Optima a un bouclier avant spécifique, plus sportif.

La face avant adopte l’incontournable calandre nez de tigre, dotée d’un habillage à effet diamanté. Dommage que la découpe du capot juste au-dessus ne soit pas mieux camouflée. Le bouclier n’est pas le même que sur la version US : il adopte en Europe un look vu sur le concept Sportspace. La baguette chromée au-dessus du vitrage latéral se poursuit toujours le long de la lunette. L’arrière adopte des feux immenses.

Habitabilité en progrès

La planche de bord a un air de déjà-vu. Non pas parce qu’elle est proche de celle de l’ancienne mouture. Non, ici elle nous fait songer à la Mazda 6 et à des BMW ! Le résultat est fort classique… et on pense que c’est à ce niveau que les coréens ont des progrès à faire. Kia insiste sur les gros progrès réalisés pour la qualité des matériaux. Nous vérifierons cela lors de l’essai.

Kia Optima - 6

Longue de 4,855 m très exactement, l’Optima a grandi de 10 mm seulement… qui profitent à l’empattement. Ceci ajouté à des sièges redessinés, les passagers arrière gagnent 25 mm de longueur aux jambes. La largeur aux épaules est aussi en hausse (20 mm à l’avant, 17 à l’arrière), tout comme la garde au toit (5 et 15 mm). Le volume du coffre gagne 5 litres, à 510 litres.

Dotation à jour

L’Optima met à jour son équipement, notamment du côté de la sécurité. En série ou en option selon les versions, elle sera dotée d’un régulateur de vitesse adaptatif, d’un freinage autonome d’urgence, d’une aide au maintien dans la voie avec correction de la trajectoire, de la reconnaissance des panneaux de limitation de vitesse, de la surveillance des angles morts ou encore du système de détection de trafic arrière. Côté confort, signalons la présence d’un chargeur sans fil pour téléphone portable.

Kia Optima - 2 Kia Optima - 1

Kia annonce la présence de deux moteurs dans la gamme européenne, pour commencer. Il y un un bloc essence 2.0 de 163 ch, mais il pourrait ne pas être proposé chez nous. La majorité des ventes sera réalisée avec le moteur 1.7 diesel CRDI de 141 ch (couple de 340 Nm). Les émissions de C02 sont de 110 g/km.

L’hybride attendra

Ce moteur sera proposé avec la nouvelle boîte double embrayage DCT 7 rapports. Avec elle, les rejets de C02 sont de 116 g, évitant ainsi le malus à l’Optima boîte auto, ce qui n’était pas le cas de l’ancienne. Kia indique que la version hybride sera renouvelée ultérieurement.

Kia Optima - 3

Kia promet un confort en progrès. Les ingénieurs ont travaillé pour réduire le niveau sonore dans l’habitacle et les vibrations. Le châssis a été allégé et rigidifié. Avec des réglages de suspensions revus, l’Optima devrait être plus agile tout en étant plus « moelleuse ».

La nouvelle Optima sera commercialisée en France en décembre.