Les breaks sportifs sont en grande partie l’apanage d’Audi, mais ce serait oublier Jaguar et sa gamme « R-S » avec désormais la XFR-S forte de plus de 500 ch qui sera présente au salon de Genève 2014 !

Un break anglais bodybuildé

Quand la marque anglaise passe à la vitesse supérieure, elle ajoute le logo « R-S » sur la calandre de ses modèles. Après la berline XF qui en avait profité en 2012, c’est au tour de la déclinaison allongée de faire une cure de testostérone !

Jaguar-XFR-S-Sportbrake

Jaguar-XFR-S-Sportbrake-2014

Extérieurement, cela se traduit par un kit carrosserie plus sportif. On note une face avant avec des entrées d’air hypertrophiées, une grille en nid d’abeille, du noir brillant autour de la calandre, des ouïes sur le capot et latérales, des bas de caisse marqués et un diffuseur arrière agrémenté de deux double sortie d’échappement gauche droite. Les jantes, ornées d’étriers de frein rouges, sont en 20 pouces. Un bel accastillage sublimé dans cette teinte bleue.

Un V8 surgonflé bridé à 300 km/h…

Au chapitre moteur, Jaguar ne fait pas dans la demi-mesure en plaçant sous le capot de son auto un moteur V8 essence turbo d’une cylindrée de 5,0 l développant la bagatelle de 550 ch à 6 500 tr/min et 680 Nm de couple entre 2 500 et 5 500 tr/min…

Jaguar-XFR-S-Sportbrake-vue profil

Le châssis modifié pour l’occasion permet d’atteindre le 0 à 100 km/h en 4,8 s, tandis que la Vmax est bridée électroniquement à 300 km/h. La consommation moyenne annoncée est de 12,7 l/100 km pour 297 g de CO2/km.

Jaguar-XFR-S-Sportbrake-vue arriere

Les Britanniques pourront commander leur bolide (les exemplaires sont en quantité limitée) le 1er avril 2014 pour 82 495 £, soit à peu près 100 000 €.

Galerie photo