Jaguar F-Type Coupé - 3/4 arrière

Jaguar présente la F-Type Coupé comme l’auto de série la plus performante de son histoire. Sa version R de 550 ch annonce un 0 à 100 km/h en 4,2 secondes.

Il y a quelques mois, Jaguar abandonnait définitivement son projet de supercar hybride, inspiré par le concept C-X75. Le rôle de porte-drapeau de la firme britannique a donc été attribué à une autre auto, bien plus abordable… mais tout autant désirable : la version coupé de la F-Type. Mais ce n’est pas une tête d’affiche au rabais, puisque cette nouveauté est présentée comme la sportive de série la plus dynamique et la plus performante de l’histoire de Jaguar.

Jaguar F-Type Coupe - 23

Pour mériter ce titre, le Coupé est directement proposé en version R (encore absente dans la gamme du roadster). Celle-ci est équipée d’un bloc V8 essence suralimenté réalisé en aluminium, développant 550 ch et un couple de 680 Nm. La vitesse maxi est limitée électroniquement à 300 km/h. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 4,2 secondes. C’est 0,2 seconde de moins que la XK-RS dotée du même moteur.

Jaguar F-Type Coupé - Poupe

Avec le toit en verre, pare-brise et lunette sont reliés visuellement. Un très joli effet pour la fluidité de la ligne.

Panoplie de supercar

La R est équipée du système Adaptative Dynamics. Celui-ci adapte l’amortissement du véhicule jusqu’à 500 fois par seconde en analysant les commandes du conducteur et les remontées d’informations de la voiture. Le but est d’optimiser la stabilité du véhicule, en contrôlant au mieux les mouvements de caisse. Un mode « Dynamic », configurable, accentue le côté sportif de l’auto avec un amortissement plus ferme, une direction plus directe ou encore un accélérateur plus réactif.

Jaguar F-Type Coupe - 22

La R est aussi dotée d’un différentiel actif électronique, qui contrôle le couple envoyé à chaque roue, pour maximiser l’adhérence en fonction des conditions. Pour la première fois chez Jaguar, ce système fonctionne de concert avec le répartiteur de couple au freinage, qui applique un niveau de couple précis en fonction des besoins à chaque roue intérieure pour négocier au mieux un virage. Côté freinage, on annonce des disques de 380 mm à l’avant et 376 mm à l’arrière. Des carbone-céramique sont proposés en option.

Jaguar F-Type Coupé - Feux

Le badge R fait son apparition dans la gamme F-Type. Il y a toujours un aileron, bien caché derrière la lunette.

Stop and Start de série !

Le Coupé est aussi proposé avec deux blocs V6 essence Turbo. La version « de base » développe 340 ch et un couple de 450 Nm. La vitesse maxi est limitée à 260 km/h et le 0 à 100 km/h est réalisé en 5,3 secondes. Elle adopte elle aussi un Dynamic Mode. Sa dotation est évidemment moins pointue. Elle hérite quand même d’un échappement et de suspensions sport.

Jaguar F-Type Coupe - 6

La version S annonce 380 ch et un couple de 460 Nm. Elle franchit la barre des 100 km/h en 4,9 secondes et peut atteindre 275 km/h. Elle a le droit à l’Adaptative Dynamics. Toutes les versions sont associées à une transmission automatique Quickshift à 8 rapports, avec des palettes au volant. Le Stop and Start est aussi fourni d’office.

Jaguar F-Type Coupé - Face avant

La proue est logiquement identique à celle du roadster, avec des phares verticaux, une calandre ovale et des ouïes sur le côté.

So sexy

La F-Type était déjà très attirante en version roadster, elle devient irrésistible en Coupé. L’auto que l’on a sous les yeux est quasiment identique au concept annonciateur, le C-X16 vu au Salon de Francfort 2011. Le dessin est élégant tout en étant musclé, avec un pavillon plongeant qui se prolonge par une lunette arrière très inclinée. Celle-ci s’arrête quelques centimètres avant la cassure de la malle, laissant un peu de place à l’aileron escamotable qui se relève à 110 km/h et se rabaisse en dessous de 80 km/h.

Jaguar F-Type Coupe - 21

Les épaules marquées et la finesse des feux qui s’étendent sur les ailes renforcent la largeur de la poupe. Très compacte, celle-ci est en totale opposition avec le long nez de l’auto. La R se distingue par quelques habillages inédits : des vitres latérales finies en aluminium anodisé, un entourage de calandre chromé… Quelques éléments, comme les coques de rétroviseurs ou les ouïes latérales, peuvent être réalisés en fibre de carbone.

Jaguar F-Type Coupé - Habitacle

La F-Type reste une deux places. Le conducteur et le passager sont assis par terre. Ambiance confinée garantie.

Bonne pour aller au golf

Côté pratique, Jaguar annonce un coffre de 407 litres. Un volume amplement suffisant pour deux jeux de clubs de golf selon la marque, pas clichée du tout. Le hayon est motorisé. Le toit peut-être en verre, pour offrir plus de lumière dans un habitacle confiné, où l’on est assis au ras du sol.

La F-Type Coupé vient de faire ses débuts dans les Salons de Tokyo et Los Angeles. Elle devrait arriver dans les concessions au premier trimestre 2014.

Jaguar F-Type Coupé - Boîte de vitesses

Toutes les F-Type sont associées à une boîte automatique Quickshift à 8 rapports.

Galerie photo