Il y a quelques semaines, je m’étonnais du nombre grandissant de nouveautés qui semblaient bricolées à partir d’autres autos (lire : Bricole-moi une nouveauté). La première compacte d’Infiniti en faisait partie. Dérivée de la Mercedes Classe A, la Japonaise partage ses dessous techniques avec l’Allemande. Rien de bien scandaleux de nos jours.

Q30 déguisée

Mais la Q30 joue vraiment la carte des économies en reprenant aussi une bonne partie de l’habitacle de la Classe A. Voilà qui n’est pas vraiment premium. Et aujourd’hui, on découvre qu’Infiniti va encore plus loin dans le « vite fait, bien fait ». Ce qu’il présente comme son premier crossover compact n’est rien d’autre qu’une Q30 déguisée !

Pour son premier crossover compact, Infiniti fait (trop) simple.

Pour son premier crossover compact, Infiniti fait (trop) simple.

Alors que chez Mercedes, la version SUV de la A, le GLA, a le droit à une carrosserie 100 % inédite, la QX30 est donc une Q30 avec un kit esthétique de baroudeur. Un peu à la manière de la Volvo V40 Cross Country (lire notre essai). Mais Infiniti a plutôt eu la main légère.

Certes, la QX30 adopte des boucliers spécifiques et des bas de caisse recouverts de plastique, mais la transformation reste au final légère. Un sentiment accentué par le positionnement bancal de la Q30. Pour celle-ci, Infiniti avait déjà voulu une influence du monde des crossovers avec une garde au sol élevée et des passages de roue cerclés de noir. Bref, Q30 et QX30 auraient pu être davantage séparées.

Lancé dans quelques mois

D’ailleurs, dans l’habitacle, la QX30 est strictement identique à la Q30. Certains rétorqueront qu’il en est de même pour les Classe A et GLA. Mais le Japonais, qui ne s’est pas foulé à l’extérieur, aurait pu se rattraper à bord ! On retrouve donc une planche de bord à la structure proche de celle des cousines germaniques. La console centrale et la partie haute ont néanmoins été redessinées.

Infiniti QX30 Infiniti QX 30 - 9

Infiniti QX 30 - 12

Infiniti France ne donne pas encore de détails techniques. Néanmoins, la gamme de motorisations devrait logiquement être identique à celle de la version « civile ». Cinq blocs seraient ainsi proposés, trois essence de 122, 156 et 211 ch, ainsi que deux diesel de 109 et 170 ch. Sur la Q30, le gros diesel est disponible avec une transmission intégrale. Il en sera de même pour le QX30. Mais celui-ci proposera t-il aussi le 4×4 sur une version essence ?

Dévoilée à Los Angeles, le QX30 devrait arriver dans les concessions françaises au printemps 2016.