En France, 70 % des ventes de Hyundai en 2017 ont été réalisées avec le Tucson et l’i20 ! Hasard des calendriers de nouveautés, ces deux valeurs sûres viennent de passer par la case restylage en quasi simultané. La version rafraîchie du SUV compact a été présentée fin mars au Salon de New York, tandis que la mise à jour de la citadine vient d’être officialisée. Le lifting concerne la version 5 portes, le Coupé sera sûrement retouché dans quelques mois.

Sur le plan du style, pas de révolution, mais les changements se remarquent. Chose peu banale, c’est l’arrière qui évolue le plus, car la plaque d’immatriculation est passée du bouclier au hayon. Les feux se sont épaissis et adoptent une signature lumineuse plus soignée. A l’avant, seul le bouclier est modifié. Il englobe une nouvelle bouche en forme de cascade, pour mieux intégrer l’i20 au reste de la gamme. La proue se fait ainsi plus galbée. L’i20 profite de sa refonte pour céder à la mode du bicolore, avec un toit peint en noir. La palette de coloris pour la carrosserie s’enrichit des Tomato Red et Champion Blue. L’auto est toujours proposée en version baroudeuse Active.

La fin du diesel

A l’intérieur, un seul changement visible, sur les modèles haut de gamme : un nouveau système multimédia avec écran tactile 7 pouces, qui est doté des technologies de connectivité Apple Car Play et Android Auto, ce qui permet d’accéder à des services de son téléphone sur l’écran de l’auto. Une navigation avec les infos de TomTom est aussi au programme. L’i20 en profite pour mettre à jour son panel d’aides à la conduite. Selon les versions, il y aura l’aide au maintien dans la voie avec correction de la trajectoire, le freinage d’urgence automatique, la détection de fatigue du conducteur et les feux de route intelligents.

Sous le capot, pas de nouveau bloc, mais des disparitions. Les deux moteurs diesel passent à la trappe. La Hyundai i20 rejoint ainsi le club de plus en plus fourni des citadines qui font l’impasse sur le diesel. En essence uniquement donc, les clients auront le choix entre les 1.2 de 75 ou 84 ch. La gamme sera coiffée par le 1.0 turbo de 100 ch. Amélioration notable : celui-ci sera désormais disponible avec une boîte double embrayage 7 rapports. Un vrai plus pour le modèle, les boîtes automatiques séduisant de plus en plus de clients.

L’auto devrait rapidement rejoindre les concessions. Elle sera toujours garantie pendant 5 ans.