Présentée lors du salon de Détroit en janvier dernier, la Hyundai Genesis Coupé apparue en 2011 sur le Vieux Continent subit déjà un restylage pour gagner un nouveau faciès et un moteur plus puissant.

la hyundai genesis coupe 2013 en vue 3/4 avant

La face avant de la Genesis phase 2 est la plus grosse évolution de ce restylage pour la partie esthétique et se rapproche du Veloster

Pour ce cette voiture « 2+2 » de 4,63 m de long et 1,86 m de large, la calandre devient hexagonale et gagne dynamisme tandis que des feux à LED sont insérés au-dessus des antibrouillards.

les hyundai genesis phase I et II côte-à-côte

On remarque bien ici la modification de la calandre, la nouvelle version étant à gauche

la genesis coupé nouvelle et ancienne génération

La Hyundai Genesis Coupé restylée (à droite) s’affiche comme plus agressive. Sa vitesse de pointe (bridée électroniquement) est de 260 km/h

Pour cette version 2013 de la Genesis, le moteur quatre-cylindres 2.0 litres de 210 chevaux quitte la scène pour laisser place à un unique V6 de 3,8 litres avec une puissance revue à la hausse en passant de 303 à 347 ch ! Le couple est de 400 Nm et le 0 à 100 km/h atteint en 5,9 petites secondes grâce à un boîte auto à 8 vitesses. En comparaison, la Nissan 370Z développant 328 ch met 5,3 s car, entre autres, elle pèse 1 496 kg contre 1 522 kg pour la Coréenne.

l'habitacle des places avant de la genesis

L’intérieur est soigné et relativement sobre pour un résultat agréable à l’œil

Enfin, au chapitre des tarifs, ce sera assez simple puisque la Genesis restylée sera vendue 37 700 € avec un malus maximum de 3 600 € pour les 235 g de CO2/km. La seule option en plus d’un équipement de série riche (volant multifonction, sellerie cuir, chrome dans l’habitacle, alarme, aide au stationnement, …) est la peinture métallisée à 600 €.

les cadrans de la genesis 2012

La consommation de la Genesis V6 3,8 l 347 ch s’élève en moyenne à 10 l/100 km en mixte, 7 l en cycle extra-urbain et 15,1 l en ville

La prise de commande est d’ores et déjà possible et préférable à l’année prochaine car le nouveau bonus-malus pourrait faire doubler l’écotaxe à 7 200 € !