Le marché européen verra débarquer cette année la troisième évolution du « minispace » Honda, la Jazz. Revue de fond en comble, elle vient remplacer la deuxième génération apparue en 2007.

Plaisante à l’extérieur, grande à l’intérieur

Il faut savoir qu’au Japon, la Jazz (commercialisée sous le nom de « Fit ») en est déjà à sa troisième génération depuis 2013. Il était donc grand temps que la version européenne suive le pas pour mieux s’intégrer dans la gamme Honda.

vue 3-4 avant Honda-Jazz-2015

D’emblée, on remarque que le petit monospace se dote d’un style beaucoup plus affirmé et dynamique que son prédécesseur. La face avant est assez proche de celle de la Civic et prend la forme d’un X. Les côtés sont également travaillés, avec des ailes avant prononcées et des nervures qui viennent souligner la ceinture de caisse et les bas de caisse et dynamisent l’ensemble. L’arrière change radicalement et arbore un pare-choc beaucoup plus agressif que précédemment, des feux qui remontent désormais le long de la vitre arrière et enfin un becquet de toit. Si la Jazz ne marque pas autant les esprits que l’avait fait la Mercedes Classe B au moment de sa sortie, elle dispose tout de même d’une plastique attrayante qui donne l’impression d’une montée en gamme.

vue 3-4 arriere nouvelle Honda-Jazz

Même remarque quand on découvre l’intérieur. La présentation est sérieuse et fait la part belle à la technologie. Ainsi, commandes tactiles et système d’infodivertissement Honda Connect (écran tactile de 7 pouces qui fonctionne sous Android et qui propose une connectivité complète pour les smartphones) promettent une expérience utilisateur agréable. Mais, ce que l’on retiendra surtout, c’est que la Jazz propose plus d’espace à bord grâce à une longueur accrue de 95 mm (+ 30 mm pour l’empattement). Le coffre y gagne directement et affiche désormais 354 litres, voire 884 litres avec les sièges rabattus (qui forment un plancher plat).

interieur nouvelle Honda-Jazz-2015

Une seule motorisation

Qui dit nouvelle génération dit mise à jour du châssis. Honda n’a pas fait semblant, puisque le constructeur annonce une structure plus légère et plus rigide (sans toutefois avancer de chiffres). La suspension a été revue pour plus de confort, ainsi qu’un meilleur comportement routier et du travail a également été fait sur l’insonorisation.

console centrale Honda-Jazz-2015

Côté moteur, le bilan est un peu plus décevant, puisqu’un seul bloc sera disponible au lancement de la Jazz. Il s’agit d’un 1.3 i-VTEC atmosphérique de 102 chevaux, couplé à une boîte manuelle à 6 rapports ou une transmission à variation continue CVT en option. Pas sûr que cela soit suffisant pour lutter face aux Ford B-Max et autre Citroën C3 Picasso. La Fit japonaise est disponible en version hybride-essence affichant une puissance cumulée de 130 chevaux et dotée d’une boîte à double embrayage et 7 rapports. Cette version devrait arriver prochainement en Europe, tout comme un inédit trois-cylindres 1,0 l turbo de 130 ch pour étoffer l’offre.

La nouvelle Honda Jazz sera disponible cet été, sans plus de précisions quant à sa commercialisation et à ses tarifs.