La voiture la plus performante au monde n’est pas forcément celle que l’on croit. On pense à la Chiron, dotée d’un W16 de 1.500 ch, mais un préparateur américain fait de l’ombre à Bugatti. En plus de revoir à sa sauce des véhicules du marché US, Hennessey produit sa propre lignée d’hypercars, les Venom. En 2014, la Venom GT avait atteint 435 km/h, battant de quelques km/h le record de la Veyron Supersport.

Hennessey veut donc cette fois ridiculiser la Chiron avec un nouveau missile roulant, la Venom F5, dont le nom fait référence à la classe maximale des puissances des cyclones. La Venom F5 veut ainsi être la première voiture de (petite) série à passer la barre des 300 miles à l’heure. Cela donne près de 485 km/h ! Il faudrait moins de 10 secondes pour faire de 0 à 300 km/h et moins de 30 secondes pour atteindre les 400 km/h. Sur l’exercice du 0-400-0 km/h, Hennessey annonce un score sous les 30 secondes, alors qu’il a récemment fallu 42 secondes à la Chiron pour le faire.

Production très limitée

Dans les entrailles de la bête se trouve un V8 7.4 litres à deux turbos. La puissance est de plus de 1.600 ch ! Tout est envoyé aux seules roues arrière. Le bloc est associé à une boîte automatique simple embrayage. Les plus courageux pourront opter pour une boîte manuelle. La marque indique qu’avec ce choix il faudra faire face à d’importantes pertes de motricité, logique avec une telle puissance. La voiture repose sur une nouvelle base en fibre de carbone développée en interne, alors que la Venom GT était basée sur une Lotus Exige.

Seulement 24 exemplaires seront assemblés. Le prix de départ est de 1,6 million de dollars, soit environ 1,4 million d’euros. C’est presque une affaire, car les dernières hypercars (Aston Martin Valkyrie, Mercedes-AMG Project-One, Bugatti Chiron) dépassent les deux millions d’euros.