La Fiat 500 a beaucoup plu à ces dames et aux hommes que l’on catégorise de « métrosexuels », mais une version sport a fait son apparition pour tous, l’Abarth 500. Revenons en détail sur cette petite bombe italienne. « Petite, mais méchante ».

Côté technique

Le préparateur dit qu’il a rajouté « une dose de venin » à la 500 pour la rendre séduisante et surtout racée. Mais c’est bien plus que ça, surtout si on observe attentivement cette bête de petite dimension. En ouvrant le capot, vous aurez devant vous un moteur à turbocompresseur 1.4L d’une puissance de 135 chevaux à 5500 tr/min. Et malgré ces caractéristiques, l’Abarth 500 consomme peu. Avec 6.5 L aux 100 et des émissions de CO2 de 155 g/km, cette auto peut se vanter d’enregistrer des performances de voiture de course pour son tout petit gabarit.

Fiat-Abarth-500

Niveau sécurité, Abarth a utilisé les systèmes les plus sophistiqués comme l’ESP pour la tenue de route, l’aide au démarrage Hill Holder, le Torque Transfer Control (TTC) pour envoyer habilement du couple sur les roues et surtout pas moins de 7 airbags. On pourrait également rajouter l’AFU (Aide Freinage d’Urgence) et bien d’autres…

Équipements

L’Abarth 500 est équipée du système intelligent Blue&Me Maps qui permet bien évidemment de se déplacer d’un endroit à un autre avec le GPS, mais aussi de contrôler les statistiques de sa conduite en temps réel ou plus tard chez soi, et de retrouver sa voiture si on est perdu !

interieur-Abarth-500

On retrouve également le GSI (Gear Shift Indicator) qui indique au conducteur quand changer de rapport pour optimiser les performances lors du pilotage sportif ou la consommation grâce à des LED, ainsi que des dizaines d’autres équipements de série et optionnels.

Côté esthétique

Le préparateur a trouvé l’équilibre parfait entre style et performances. À l’extérieur, on admire le spoiler, la double sortie d’échappement chromée, les mini jupes latérales et les très belles jantes à 8 branches de 16 pouces en alliage. La triple entrée d’air fait aussi son petit effet et garantit un très bon refroidissement du moteur. L’intérieur est sportif et on reconnait la griffe Abarth. Volant et pommeau de vitesse en cuir, pédales en alu, sièges baquets réglables et tableau de bord avec des indicateurs précieux pour la conduite sportive.

Pour la conduire

Vous voulez tester la Fiat Abarth 500 sur circuit et découvrir toutes ses performances à la manière d’un grand pilote ? Alors n’attendez plus, des sites tels que www.stage-auto.com le proposent.