Comme l’Enzo et la 599 GTB Fiorano avant elle, la LaFerrari se décline en version piste non homologuée. McLaren a dévoilé récemment sa P1 GTR, il ne manquerait plus que Porsche se décide à sortir la 918 RSR !

Bienvenue dans le futur

Que l’on aime ou pas son look de vaisseau spatial, la FXX K ne laisse pas indifférent. Chaque millimètre de l’engin a été pensé pour un maximum d’efficacité, a tel point que les superlatifs viennent à manquer pour qualifier cet ORNI.

Ferrari-FXX-K

Un simple coup d’œil sur la fiche technique donne le tournis : comme si les 963 chevaux de la LaFerrari ne suffisaient pas, la FXX K en propose 1050 ! 860 proviennent du V12 6.3 (puissance maximum atteinte à 9200 trs/min) et 190 de l’unité électrique. Le couple dépasse quant à lui les 900 Nm.

vue 3-4 arriere Ferrari-FXX-K

Le K dans FXX K est une référence au système de récupération d’énergie cinétique repris des F1, KERS en anglais, qui est paramétrable selon quatre modes via un Manettino sur la console centrale. La position « Qualify » offre les performances maximum sur une courte durée, « Long Run » permet le meilleur compromis performance/fiabilité pour tenir une course entière, « Manual Boost » délivre le couple maximal instantanément et enfin « Fast Charge » met la priorité sur le rechargement des batteries.

hypercar Ferrari-FXX-K

L’aérodynamique de la LaFerrari a été retravaillée en vue d’optimiser l’écoulement de l’air, autour de la carrosserie mais aussi sous le châssis, pour maximiser l’efficacité du fond plat et ainsi coller un peu plus la voiture à la piste. En outre, l’avant est plus bas de 30 mm. Les deux demi-ailerons actifs à l’arrière permettent un appui aérodynamique 50 % supérieur sur la FXX K, allant jusqu’à 540 kg à 200 km/h.

vue profil Ferrari-FXX-K

Des freins en carbone céramique  (398 mm à l’avant, 380 mm à l’arrière) se chargent de stopper la bête. Aucun gain de poids n’a été annoncé, mais à titre de comparaison, la FXX pesait une centaine de kilos de moins que l’Enzo.

Utilisation encadrée

Les heureux (et très fortunés) élus qui pourront poser leur séant dans le baquet d’une FXX K n’auront pas la possibilité de l’utiliser comme bon leur semble. Car si la voiture n’est pas homologuée pour la route, elle ne l’est pas non plus pour la compétition.

Ferrari-FXX-K hybride

En clair, les clients payent pour faire partie d’un programme de test sur une durée de deux ans, avec des sessions de roulage et de mesures organisées par la Scuderia. Les pneus slicks par exemple sont fournis par Pirelli et sont bardés de capteurs qui renseignent sur les forces latérales, longitudinales et radiales qu’ils subissent. Les résultats sont ensuite analysés. Ferrari utilise ce programme de test client pour transférer des technologies directement issues de la compétition dans ses voitures de production.

interieur Ferrari-FXX-K

Le prix de la Ferrari FXX K n’a pas encore été révélé mais devrait se situer aux alentours des 2 millions d’euros, comme la P1 GTR (1,98 million). Et moi de rêver d’un championnat de supercars entre FXX K, 918 RSR et P1 GTR…

MAJ : il est de 2,7 millions de dollars, soit à peu près 2,2 millions d’euros. Les 32 exemplaires disponibles sont déjà tous vendus !