Ferrari arrive toujours à nous surprendre. L’arrivée d’une version « hardcore » de la F12 n’était certes plus un secret depuis la fuite d’images cet été. La majorité des médias la nommait GTO, mais Ferrari a finalement choisi le patronyme « tdf », en hommage au Tour de France. Si la couleur jaune de l’auto évoque le maillot du leader de la célèbre épreuve cycliste, il est ici question d’une course automobile.

V12, 780 ch

Ferrari a dominé cette course d’endurance dans les années 1950 et 1960, notamment avec la 250 GT Berlinetta qui a gagné quatre fois consécutives. Sans surprise, il n’y aura pas de la tdf pour tout le monde. Bon, les F12 sont déjà réservées à des clients très fortunés (en France elle coûte plus de 270.000 €), mais la production sera ici limitée à seulement 799 exemplaires

Oubliez GTO. La super-F12 préfère rendre hommage à une ancienne course automobile.

Oubliez GTO. La super-F12 préfère rendre hommage à une ancienne course automobile.

La F12 tdf conserve un V12 atmosphérique. La précision est importante à une époque où les turbos sévissent même chez les sportives, la petite 488 GTB ayant déjà été convertie chez Ferrari. La puissance du bloc passe de 740 à 780 ch. Le couple culmine à 705 Nm à 6.250 tr/min. Il est envoyé aux roues arrière via une boîte double embrayage à 7 rapports.

110 kg en moins !

De quoi passer de 0 à 100 km/h en 2,9 secondes, soit deux dixièmes de mieux. Il faut 5 secondes de plus pour franchir la barre des 200 km/h. Ferrari indique que l’auto a fait le tour de la piste de Fiorano en 1’21 ». La vitesse maxi est supérieure à 340 km/h. Des performances délirantes, mais que les futurs propriétaires se rassurent, Ferrari a prévu un système de freinage à la hauteur. L’Italien annonce même que l’auto s’arrête en seulement 30,5 mètres à partir de 100 km/h.

Ferrari F12 tdf - 2 Ferrari F12 tdf - 3

Le look de la F12 a été revu en profondeur, avec la volonté de la coller encore mieux à la roue et de l’alléger. Le poids à sec de la bête est de 1.415 kg, soit 110 kg de moins que la F12 « normale ». On remarque en premier lieu un tout nouveau bouclier avant, avec une bouche un peu moins large mais qui est visuellement reliée à la route. En clair, elle mange du bitume au petit dej ! La prise d’air centrale sur le capot a été supprimée au profit de deux ouïes sur les côtés.

Au moins 300.000 euros

De profil, on note d’inédites jantes de 20 pouces (pneumatiques 275/35 à l’avant, 315/35 à l’arrière), des bas de caisse redessinés et de nouvelles fentes aérodynamiques au-dessus des roues arrière. Au niveau de la poupe, il y a une lunette plus petite, les feux sont reliés par une bande noire et le bouclier se fait encore plus brutal. Il conserve quatre sorties d’échappement et un feu stop inspiré de la Formule 1.

Ferrari F12 tdf - 5 Ferrari F12 tdf - 1

A bord, il y a moins de changements. Mais en regardant bien, on remarque que la boîte à gants a disparu et que le carbone est utilisé pour davantage d’éléments. L’ambiance est très sombre, seules quelques touches de jaune et de rouge apportent un peu de couleur.

Avec cette tdf, Ferrari remet les pendules à l’heure, Lamborghini ayant pris les devants ces derniers mois avec son Aventador SV de 750 ch. Le prix est encore inconnu. Il devrait dépasser les 300.000 € !

Ferrari F12 tdf - 6