C’est la star française du Mondial de l’Automobile 2014. Logique, c’est la seule auto de série 100 % inédite visible sur le stand d’un constructeur hexagonal. La cinquième génération de l’Espace s’était montrée de manière officielle quelques jours avant l’ouverture du Salon mais a attendu le dernier moment pour dévoiler l’ensemble de ses secrets, que voici.

Renault Espace 2015 - 31

Les grands monospaces ne sont plus à la mode, l’Espace devient donc un crossover !

Ne plus dire monospace mais crossover

On l’avait vu avec les premières images, le nouvel Espace se fait un peu moins monospace pour être davantage crossover. La hauteur perd ainsi 6 cm, tombant à 1,68 mètre, les hanches sont galbées, le capot n’est plus aligné avec le pare-brise. La face avant est particulièrement réussie, avec une large calandre prolongée par des optiques étirées à l’habillage soigné. Le profil adopte un vitrage latéral en forme de plume, dirigeant le regard vers la partie arrière. C’est à ce niveau que l’Espace devrait faire le plus débat, avec une poupe verticale qui aurait pu être dynamisée par une lunette inclinée. Mais la forme passe bien mieux en réel qu’en images. L’Espace millésime 2015 n’est disponible qu’avec une seule carrosserie, longue de 4,85 mètres.

Renault Espace 2015 - 3

Renault Espace 2015 - 32

Renault Espace 2015 - 23

Renault Espace 2015 - 22

La révolution pour cet Espace se trouve surtout à l’intérieur, aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Le poste de pilotage n’a plus rien à voir avec celui des précédents modèles. On oublie ainsi le côté dépouillé pour une allure plus classique afin de séduire une clientèle plus conservatrice. La console centrale se prolonge entre le conducteur et le passager, formant une sorte de pont sous lequel prend place quelques rangements.

Modularité améliorée

L’instrumentation est replacée en face du conducteur. Elle est entièrement digitale. Une grande majorité des fonctions se commande depuis l’écran tactile 9 pouces format paysage. Petit détail sympathique : on peut faire varier la couleur de l’éclairage d’ambiance. On peut ainsi choisir entre vert, bleu, rouge ou violet.

interieur nouveau Renault-Espace-2015

Renault Espace 2015 - 17

Renault Espace 2015 - 15

Comme sur le Captur, la boîte à gants s’ouvre à la manière d’un tiroir. Fidèle à sa réputation, l’Espace reste un véhicule familial qui multiplie les rangements et peut embarquer jusqu’à 7 personnes. Mais grosse nouveauté : il abandonne ses fauteuils à l’arrière au profit de sièges qui se replient dans le plancher. En deuxième rangée, on ne voit pas la différence. On est confortablement installé et l’espace ne manque pas. En revanche, en rang 3, l’habitabilité est en net recul. Bien vu, tous les sièges peuvent être rabattus depuis le coffre en appuyant sur des boutons.

L’arrivée de l’EDC 7

Le nouvel Espace marque le début de la reconquête du haut de gamme par Renault. Le losange affirme donc avoir apporté tout le soin nécessaire à la finition et annonce d’ailleurs avoir fait appel à son nouveau partenaire Daimler pour être au top en qualité/fiabilité. Les modèles de pré-série visibles sur le stand étaient plutôt bien réalisés. Renault devait aussi rattraper son très grand retard technologique. Si l’Espace n’innove pas, il remet le constructeur dans la course. On trouve ainsi un affichage tête haute, une alerte de franchissement de ligne blanche, un détecteur d’angles morts, un freinage actif d’urgence, une reconnaissance des panneaux de signalisation, un hayon motorisé ou encore une aide au créneau.

Renault Espace 2015 - 14

Renault Espace 2015 - 7

Renault Espace 2015 - 5

L’Espace V repose sur la nouvelle plate-forme modulaire du groupe Renault-Nissan. Par rapport à l’ancien, il perd sur la balance jusqu’à 250 kg. Sous le capot, on trouve trois moteurs 1.6. En essence, le bloc proposé développe 200 ch et 260 Nm de couple. Grande première chez Renault, il est associé à une boîte EDC double embrayage à 7 rapports. Pour le diesel, on a un 130 ch (320 Nm de couple) et un nouveau 160 ch avec double turbo, au fort couple de 380 Nm. L’Espace cède à la mode du sélecteur de mode de conduite. Le système est baptisé ici Multi-Sense et agit sur l’amortissement piloté, la direction, le moteur ou la boîte EDC. On retrouve aussi l’excellent système 4Control (les quatre roues directrices).

Le nouvel Espace sera mis en vente au printemps 2015. Son prix, sans doute assez élevé, n’est pas encore connu.