Le premier SUV de la ligne premium de la marque aux chevrons sera réservé dans un premier temps au marché chinois.

Le premier SUV de la ligne premium de la marque aux chevrons sera réservé (pour commencer) au marché chinois.

On pourrait penser que Citroën ne s’intéresse plus qu’à la Chine. Soyons honnêtes, ce n’est pas vrai, la marque aux chevrons vient d’ailleurs de présenter un modèle original à fort potentiel pour l’Europe : la C4 Cactus. Mais on peut légitimement s’interroger sur les choix de la firme française après avoir visité le Salon de Pékin. La marque « classique » et sa ligne premium DS viennent de présenter chacune dans leur coin un SUV inédit. Voilà qui est intéressant à la base car les 4×4 sont très à la mode sur le Vieux Continent… mais aucun ne sera vendu chez nous !

Réservé à la Chine !

A l’heure où l’internationalisation des modèles est de plus en plus à la mode, voilà qui est curieux. Mais la Chine fait figure d’exception à la règle. Le marché chinois ne cesse de croitre et il peut représenter à lui seul des volumes de vente capables de rentabiliser une auto. En clair, si cette DS 6WR séduit la clientèle locale, il pourrait s’en vendre autant dans ce seul pays que dans toute l’Europe réunie !

Citroën-DS 6WR - 1

Voilà qui explique donc pourquoi la DS 6WR ne passera pas dans un premier temps les frontières chinoises. Après, Citroën devrait d’ici deux ans lancer chez nous un modèle équivalent… mais qui serait très différent, du moins sur le plan technique. La version chinoise a en effet été mise au point en quatrième vitesse à partir d’une plate-forme… vouée à disparaître. Elle est encore dans le coup quand même, puisqu’il s’agit de la PF2, utilisée par la DS5. Mais en Europe, cette base sera petit à petit poussée vers la sortie par l’EMP2 modulaire, inaugurée en 2013 par le nouveau C4 Picasso. En Chine, la PF2 a encore quelques belles années devant elle puisqu’elle sert aussi de base à la berline 5LS, qui vient tout juste d’être lancée.

Entre X1 et X3

Avec la 6WR, Citroën souhaite ratisser large. Ou plutôt on devrait dire DS, car en Chine (et d’ailleurs bientôt en France), DS est une marque à part entière. Avec 4,55 mètres de longueur, l’auto se place ainsi entre les BMW X1 et X3, une petite astuce pour détourner la clientèle des deux modèles. Les lettres WR font référence au concept Wild Rubis, dévoilé l’année dernière et qui préfigurait ce modèle. S’il y a un air de famille indéniable, le modèle de série est tout de même assez éloigné du prototype, notamment de ¾ arrière. Au niveau de la poupe, on a d’ailleurs l’impression d’être face à un restylage de DS5. Les feux sont englobés intégralement par le hayon.

Citroën-DS 6WR - 4

De manière générale, on a tout de même l’impression que Citroën est rentré dans le rang pour ses premiums. Ce qui n’est pas faux : les DS seront moins excentriques pour séduire une clientèle chinoise peu friande d’originalité. Seul détail vraiment osé sur cette 6WR : les barres de toit qui retombent le long de la lunette arrière. Au niveau de la face avant, on retrouve la nouvelle calandre DS, qui se prolonge dans les optiques rectangulaires. Les jantes de 19 pouces sont reprises aux DS4 et DS5.

Pas de 4×4

Officiellement, la marque française n’a donné aucune image de l’intérieur de l’auto. Mais plusieurs journalistes présents sur le stand de DS à Pékin ont pu voir l’habitacle et se sont trouvés face à la planche de bord de la DS 5LS. Une sacrée économie… que l’on peut pardonner car cet élément est plutôt séduisant visuellement. L’habitabilité devrait être généreuse grâce à un bon empattement de 2,73 mètres.

Citroën-DS 6WR - 2

La 6WR est un faux 4×4, puisque la transmission intégrale ne sera proposée sur aucune version. Citroën tente l’enfumage en précisant qu’il y a à la place le Grip Control, qui « permet d’assurer une motricité optimale sur tout type de terrain », une solution qui limite les consommations et les émissions. Alors oui, le Grip Control, qui est en fait un antipatinage amélioré, est plutôt efficace pour des démarrages sur la neige ou la boue, mais il n’apportera jamais un niveau de sécurité équivalent à une vraie quatre roues motrices. Deux moteurs essence seront proposés en Chine, les THP 160 et 200 ch, associés à une boîte de vitesses automatique à 6 rapports.

Citroën-DS 6WR - 5

jante DS 6WRLa commercialisation de l’auto aura lieu en fin d’année 2014.

[MAJ] : Voici maintenant les images de son habitacle !