Mon bilan de Francfort pourrait être « j’ai mal aux pieds » ! Rien d’étonnant, deux jours à piétiner dans les allées d’un Salon immense, à slalomer entre des milliers de journalistes, ça laisse des traces physiques. Mais ce n’est évidemment pas ce qui nous intéresse ici ! Voici plus sérieusement ce que j’ai retenu d’un point de vue automobile de ce show où l’on en prend plein les yeux… souvent pour le meilleur et parfois le pire.

J’ai aimé

Le Jaguar F-Pace

Grand fan de la première XF (lire notre essai), j’ai été fortement déçu par la nouvelle, au design ramollo, pas toujours très fin. Et l’arrière de Japonaise de la XE (lire notre essai) me fait également tiquer. Mais Jaguar s’est fort bien rattrapé… avec son premier SUV compact, le F-Pace. Il ne révolutionne pas le genre, mais je le trouve bien dessiné, avec une face avant menaçante à souhait et une poupe dynamique. Il est prêt à en découdre avec le Porsche Macan tout en ayant la bonne idée d’être plus abordable avec un diesel de 180 ch.

Salon-Francfort-2015-12

> Lire : Jaguar lance le F-Pace, le 1er SUV de l’histoire de la marque

La Hyundai N 2025 Vision Gran Turismo

Les Coréennes qui font crépiter les flash sont rares. La N 2025 est de celles-là. Evidemment, c’est un peu facile d’attirer l’attention avec un prototype délirant conçu pour un jeu vidéo. Mais parmi toutes les créations imaginées pour Vision Gran Turismo, celle de Hyundai est l’une des plus réussies et fait parler de la marque… ce qui était le but. Objectif réussi avec ce proto que l’on verrait bien au Mans !

(crédit : Automotive Rhythms)

(crédit : Automotive Rhythms)

Ces autos qui passent mieux en vrai

Ce n’est pas le coup de foudre, mais pour certains modèles, j’ai été plutôt agréablement surpris par la découverte en réel. Preuve qu’avant de juger définitivement, il ne faut pas se contenter de photos. Exemples à Francfort : la Mini Clubman et l’Alfa Giulia. Je leur trouve encore des défauts, mais ce n’est pas aussi terrible que je le pensais ! Et peut être qu’une nouvelle découverte cette fois dans la rue me convaincra encore plus.

Salon-Francfort-2015-4

Mercedes !

Comment ne pas tomber sous le charme de la marque à l’étoile, qui fait à Francfort une véritable démonstration de force. Déjà, son programme de premières mondiales est très riche, avec notamment le SUV compact GLC, la Classe C Coupé et la Classe S Cabriolet. Mais surtout, le bâtiment de la marque est impressionnant. C’est un peu comme Ikea : on commence par prendre un immense escalier mécanique qui nous emmène au dernier étage, puis on redescend les niveaux en passant devant chaque modèle. Un superbe écrin pour une gamme de plus en plus grande, un exemple très parlant de la passion automobile allemande.

Salon-Francfort-2015-3

Je n’ai pas aimé

L’Infiniti Q30

J’attendais beaucoup de cette auto… et j’ai été très déçu. Après un concept séduisant, la version de série ne m’a pas attiré. Le design est trop chargé, la face avant de la version « normale » semble avoir un groin et Infiniti a fait le curieux choix d’une garde au sol élevée… alors qu’il prépare un dérivé crossover. Mais le pire est à bord. La Q30 est dérivée de la Classe A et lui emprunte énormément de commandes et éléments. Pour moi, cela a un trop fort goût d’économies d’échelle, pas digne d’une voiture qui se dit premium.

> Lire : Infiniti passe la seconde en lançant la Q30

La Renault Mégane

Si la Talisman m’a plu, il n’en est rien de la Mégane, qui pour moi est la Renault la moins réussie depuis la mise en place du nouveau design. Pourtant, j’aime le dessin des différents éléments de la carrosserie. Mais ils sont tous… trop gros ! Les phares et feux ou encore les prises d’air semblent mal proportionnés. Le résultat est à mon goût une Mégane 4 manquant cruellement de finesse pour être vraiment élégante, avec un côté « bouboule ».

Salon-Francfort-2015-7

> Lire : Nouvelle Mégane : Renault réagit et l’officialise

L’ambiance sombre chez Peugeot

Peugeot la joue chic avec, comme à Genève en début d’année, un stand où le noir domine. Mais la lumière est au diapason… Le stand semble plongé dans une curieuse pénombre, avec comme conséquence de grande difficulté pour prendre de belles photos. Il y a un coin où il y a de la couleur, celui des GTI, avec un éclairage rouge… mais au final trop rouge pour que l’on puisse vraiment apprécier le look des autos !

Salon-Francfort-2015-1

> Lire : Peugeot Fractal : l’éveil des sens

Les concepts qui ne font pas vraiment avancer les choses

Les concepts gratuits, c’est toujours frustrant. Sauf qu’ils restent les bienvenus s’ils font vraiment rêver, avec plein d’idées ou un style décalé, par exemple le Peugeot Fractal. Mais les prototypes qui sont un énième crossover, comme le Mazda Koeru (qui au passage n’apporte aucune nouveauté esthétique à la marque) ou qui semblent bricolés à la hâte, à l’image de la Seat Leon Sport Cross, on s’en passe volontiers.

Salon-Francfort-2015-11

Salon-Francfort-2015-9

Citroën DS 4 Crossback Concept