… sur le marché chinois et C-Quatre plus précisément ! Décidément, après la DS 5LS R de 300 ch, Citroën veut vraiment agacer ses clients français à la recherche d’une sportive de la marque !

Une esthétique peu discrète…

De plus en plus, les constructeurs développent des modèles réservés spécifiquement à certains marchés comme cette C4 Sedan. Et parfois, ils en profitent aussi pour proposer une version un peu plus sportive. Pour le cas de cette C-Quatre VTS (ces trois lettres parleront aux passionnés !), c’est même très déluré !

C4 VTS 2014

On pourrait croire à une série spéciale by Loeb !

Citroen C4 VTS Chine

proue C4 VTS 2014

Son appellation pour l’Empire du Milieu est « C-Quatre » (le chiffre 4 portant malheur là-bas)

ouie capot C4 VTS

On aperçoit donc ici une auto qui joue dans le tape-à-l’œil et le résultat n’est pas déplaisant si l’on aime le style. La VTS se distingue des C4 classiques par un kit carrosserie avec des boucliers plus agressifs, des ouïes supplémentaires sur les flancs et le capot, un liseré rouge sur la calandre, un aileron rouge sur la malle et quatre sorties d’échappement. En somme, elle a la panoplie complète ou presque…

Quelle mécanique se cache sous son capot ?

… ou presque, parce ce que question moteur ce n’est pas aussi attractif que la carrosserie le laisse le supposer. En effet, un seul bloc est disponible avec la VTS et il développe seulement 147 ch. Ce 2,0 l ne vous offrira pas des départs canons au feu vert à défaut d’avoir une auto avec un design très évocateur.

Seuils de porte, tapis assortis, ... la panoplie est complète !

Seuils de porte, tapis assortis, … la panoplie est complète !

logo C4 VTS Chine

Pour quel prix ?

Les tarifs du bolide s’étalent de 113 800 à 135 800 yuan, soit de 13 300 à 15 860 euros. Dommage que la France soit oubliée, elle pourrait séduire les amateurs !

C4 VTS

C4 VTS berline

De profil, elle est facilement reconnaissable avec ses diverses inscriptions

nouvelle C4 VTS

La Citroën C-Quatre VTS 2014 sera à découvrir dans les prochains jours au salon de Pékin.

Sources photos : Autohome, Xcar et Auto ifeng