L’Allemagne a la 911, les Américains ont la Corvette ! Et quand Porsche dégaine la GT2 RS, Chevrolet réplique avec la ZR1 ! C’est la variante ultime pour une Corvette de série. Sans surprise, cette nouvelle mouture cumule les superlatifs, battant un nouveau record de puissance pour le modèle.

Et pas qu’un peu, puisque le V8 6.2 compressé est boosté à 755 ch ! C’est 55 ch de mieux que la rivale allemande, 96 ch de plus que la déjà très énervée Corvette Z06 et 108 ch de gagnés par rapport à la précédente ZR1. La puissance et le couple, qui atteint 969 Nm, progressent grâce à un nouveau compresseur mécanique et à un inédit système de double injection directe et indirecte. Résultat, la voiture peut quasiment atteindre 340 km/h. En série, elle est dotée d’une boîte manuelle à 7 rapports (oui, 7), ou en option à une boîte automatique 8 vitesses.

Elle ne risque pas de s’envoler

La marque a modifié l’allure de la Corvette pour la rendre encore plus virile. Deux changements sautent aux yeux : la bosse au centre du capot pour évacuer l’air, qui rentre en plus grande quantité dans le compartiment moteur grâce à un bouclier plus ouvert, et surtout l’aileron fixe. Deux sont au menu : celui de base renforce déjà beaucoup l’appui (+ 70 % par rapport à la Z06) mais ceux qui veulent être vraiment scotchés au bitume peuvent opter pour un aileron XXL réglable. Il est livré avec une lame avant spécifique et des pneus Michelin Pilot Sport Cup 2.

Pour ne pas passer inaperçu, on peut aussi choisir un pack Sebring Orange, avec carrosserie et étriers de frein peints en orange. Cette teinte se retrouve à l’intérieur, notamment au niveau des ceintures de sécurité. Les inserts décoratifs reçoivent une belle couleur cuivrée.

Cette ZR1 pourrait être la dernière Corvette à moteur avant. La prochaine génération, la C8, devrait en effet se convertir au moteur central arrière. Voilà qui ne peut que renforcer l’exclusivité du modèle qui vient d’être présenté.