D’un côté, Buick. Ce nom vous évoque bien une marque automobile « yankee » mais vous avez davantage en tête de vieux modèles rutilants de chrome. De l’autre, Chevrolet. Là, vous connaissez bien mieux, mais votre intérêt pour la firme au nœud papillon a baissé depuis que celle-ci a quitté le Vieux Continent.

Des « rebadgages » intelligents

Ces deux firmes ont présenté à Detroit des nouveautés importantes sur lesquelles nous avons décidé de donner un coup de projecteur. Non pas par simple curiosité mais parce qu’elles pourraient rejoindre des concessions européennes… avec un badge Opel. Tout ce beau monde appartient en effet au groupe General Motors, qui a compris l’intérêt de partager certains modèles.

C’est d’ailleurs pour relancer Opel que GM a décidé de stopper la diffusion de Chevrolet chez nous. L’Américain cannibalisait l’Allemand avec des produits similaires, vendus moins chers ! Les deux marques resteront associées sur certains projets, comme c’est le cas pour les micro-citadines. La nouvelle Karl est ainsi proche de la nouvelle Spark.

Chevrolet Unveils 2017 Bolt EV at CES 2017 Chevrolet Bolt EV 2017 Chevrolet Bolt EV

Il n’en faut pas plus alors pour imaginer l’arrivée en Europe de la dernière née de Chevrolet. Il s’agit d’une citadine 100 % électrique nommée Bolt, dévoilée sous sa livrée de série un an après le concept-car.

Plus de 300 km d’autonomie pour la Bolt

Opel avait déjà repris à son compte une voiture écolo de Chevy, la Volt, rebadgée Ampera chez nous… mais ce fut un flop (technologie chère, prix de vente exorbitant). En faisant le tour de la Bolt, on se dit qu’il ne faudrait pas grand chose pour la transformer en Opel ! La Bolt est une citadine de 4,17 mètres de longueur capable d’accueillir confortablement 5 passagers. Le volume de coffre est de 478 litres, une très bonne valeur pour ce gabarit. Le moteur développe l’équivalent de 200 ch environ et 360 Nm.

2017 Chevrolet Bolt EV 2017 Chevrolet Bolt EV 2017 Chevrolet Bolt EV

Il faut bien ça pour faire avancer une auto qui pèse plus d’une tonne et demie. Un poids conséquent mais on doit préciser qu’il y a plus de 400 kg de batteries. Cela permet à la Bolt d’annoncer une autonomie de plus de 300 km, une distance largement suffisante pour une citadine.

Pour l’instant, Opel n’a fait aucun commentaire sur la Bolt. Mais la marque allemande a confirmé il y a quelques mois son intention de lancer chez nous une citadine électrique. Il serait logique que ce soit un clone de la Bolt. On voit mal Opel partir d’une feuille blanche dans son coin.

Une Buick très attirante !

De son côté, Buick est quasiment devenu le nom d’Opel en dehors de l’Europe, puisque de nombreuses voitures de la firme US ne sont que des germaniques rebadgées. L’Insignia, la Cascada ou encore la nouvelle Astra sont vendues aux Etats-Unis et/ou en Chine par la marque américaine.

2016 Buick Avista Concept 2016 Buick Avista Concept 2016 Buick Avista Concept

Nous avons donc porté une attention très particulière au concept que Buick a dévoilé à Detroit. Il se nomme Avista et prend la forme d’un somptueux coupé quatre places. L’auto peut d’ailleurs recevoir le prix du plus beau véhicule du Salon ! De l’autre côté de l’Atlantique, l’Avista a des chances de devenir réalité car il manque un produit image à Buick. D’ailleurs, l’opportunité de le vendre en Chine, où Buick est en très grande forme, améliore d’autant plus ses chances.

Et pour une fois, l’opération de rebadgage pourrait fonctionner dans l’autre sens. On rêve d’une venue sur notre continent avec le badge Opel. D’ailleurs, à bien y regarder, le contour de la calandre de l’Avista est très typé Opel ! Le concept pourrait changer de logo dès le Salon de Genève.

2016 Buick Avista Concept 2016 Buick Avista Concept