Le moins que l’on puisse dire, c’est que BMW ne traîne pas. Moins de six mois après la présentation de la Série 4 Cabriolet (F33) à Los Angeles, la marque rempile à New-York avec la M4 Cabriolet.

Toujours un toit en dur

BMW a choisi les Etats-Unis pour lever le voile sur son nouveau coupé-cabriolet. Ce n’est pas un hasard, puisque c’est dans ce pays que le plus gros des ventes sera réalisé. On y découvre donc la successeur de la M3 Cabriolet qui conserve cette architecture avec un toit en dur. Si l’allure spécifique de la M4 (kit carrosserie, face avant & arrière plus musclées, ailes élargies, capot bombé, quatre sorties d’échappement, …) s’allie bien au coupé, pour le cabriolet l’ensemble paraît un peu trop lourd et extravagant.

BMW-M4-cabriolet

Voici la BMW M4 Cabriolet et son allure virile !

BMW-M4-cab

BMW-M4-cabriolet 2014

nouvelle BMW-M4-cabriolet

BMW-M4-cabriolet toit ferme

Le toit se replie en 20 secondes et ce, jusqu’à 18 km/h

Toutes proportions gardées, l’ensemble doit compter sur un toit repliable plus difficile à intégrer à la ligne de la voiture qu’une capote en toile. Le résultat est convaincant, mais tout de même en-deçà du coupé avec le toit fermé.

Un peu plus léger

Tout comme les M4 Coupé & Sedan, la M4 Cabriolet reçoit un six-cylindres en ligne suralimenté de 431 ch et un couple camionesque s’élevant à 550 Nm. Toutefois, elle se distingue par un capot en aluminium et un arbre de transmission ainsi qu’un renfort au niveau du moteur en fibre de carbone. Le but est ici d’alléger l’auto au maximum. Résultat, la M4 CC diminue son poids de 60 kg par rapport à sa devancière en atteignant 1 750 kg, mais reste néanmoins 253 kg plus lourde que le coupé M4.

interieur BMW-M4-cabriolet

habitacle places arriere BMW-M4-cabriolet

La conséquence est que ses performances sont légèrement en retrait. Pour l’exercice du 0 à 100 km/h, elle perd 0,3 s à 4,6 s avec la boîte manuelle à six rapports (4,4 s avec la boîte auto à double embrayage MDCT et ici aussi + 0,3 s). L’appétit du bolide est également un peu supérieur à cause de l’embonpoint. En transmission manuelle la consommation grimpe de 0,3 l à 9,1 l/100 km (213 g CO2/km) et en automatique de 0,4 l à 8,7 l/100 km (203 g CO2/km).

moteur turbo 431 cv BMW-M4-cabriolet

La vitesse maxi est fixée électroniquement à 250 km/h et le pack M Driver pour passer la limite à 280 km/h ne sera pas proposé.

Les 100 000 € se rapprochent

Le surcoût pour cette version cab – attendue pour une date de sortie lors de l’été 2014 – devrait se situer entre 5 000 et 8 000 euros. Le prix de base pourrait donc dépasser les 90 000 € en BVA7 !

La BMW M4 Cabriolet en vidéo

Galerie photo