Oublié le Coupé M3, place au Coupé M4 ! Si le nom change, la philosophie et la silhouette sont proches.

Oubliez le Coupé M3, place au Coupé M4 ! Si le nom change, la philosophie et la silhouette sont proches.

Des sportives, BMW en a de toutes les tailles, de la Série 1 à la Série 6, en passant par l’étonnante hybride i8. Mais LA référence absolue dans la gamme de la marque à l’hélice, ce n’est pas la plus puissante de toutes. Il s’agit de la M3, avec un petit avantage à la version Coupé. Mais celle-ci a disparu du catalogue en juillet 2013, après avoir fait le bonheur de 40 000 clients !

Rassurez-vous, si l’appellation est morte, c’est suite à la réorganisation de la gamme Série 3. Les coupé et cabriolet issus de la plus petite berline de la marque allemande ont pris leurs distances en adoptant le nom Série 4. La nouvelle tête d’affiche de la branche Motorsport se nomme donc logiquement M4. La version cinq portes subsiste. C’est d’ailleurs la première fois que les deux carrosseries sont présentées en même temps.

Pour la première fois, les berline et coupé préparés par Motosport à partir de la Série 3 sont dévoilées en même temps.

Pour la première fois, les berline et coupé préparés par Motosport à partir de la Série 3 sont dévoilés en même temps.

Le retour du « six en ligne »

Mais trêve de bavardages, rentrons dans le vif du sujet… en se penchant sous le capot. Il y a du changement à ce niveau. La mode du downsizing est passée par là, puisque BMW a mis au placard le V8 pour revenir au six cylindres en ligne. D’une cylindrée de 3.0, ce bloc à injection directe reçoit deux turbos. Ce qui explique que la valeur de couple maximale explose. Elle s’affiche désormais à 550 Nm (disponible entre 1800 et 5390 tr/min), soit 40 % de plus par rapports aux anciennes autos. La puissance en revanche augmente à peine, passant de 420 à 431 ch.

Les M3 et M4 adoptent un nouveau six cylindres en ligne doté de deux turbos. Il annonce 431 ch et un couple de 550 Nm.

Les M3 et M4 adoptent un nouveau six cylindres en ligne doté de deux turbos. Il annonce 431 ch et un couple de 550 Nm.

Les M3 et M4 sont dotées d’une boîte mécanique à 6 rapports. Celle-ci a été profondément revue, pour se faire plus compacte et plus légère (12 kilos de moins). Petite nouveauté qui va plaire à tous les passionnés : au rétrogradage, la boîte déclenche une fonction coup de gaz ! En option, on peut avoir une transmission robotisée à double-embrayage 7 rapports. Pour réaliser des départs canons, une fonction Launch Control est montée de série. On retrouve aussi le « Smokey Burnout », qui autorise un « certain patinage des roues arrière lorsque la voiture roule ». Les pneus vont fumer…

Jusqu’à 280 km/h

Dans les faits, cela nous donne un 0 à 100 km/h réalisé en 4,3 secondes avec la boîte manuelle et 4,1 secondes avec la robotisée. La vitesse maximale est bridée électroniquement à 250 km/h. Mais avec le pack M Driver optionnel, la bride peut-être relevée à 280 km/h. Autre donnée fort intéressante : il faut 3,5 secondes seulement pour passer de 80 à 120 km/h en 4è ! BMW insiste aussi sur le fait que la consommation en cycle mixte est en baisse de plus de 25 %, avec 8,3 litres aux 100 km. Evidemment, dans la réalité, avec de telles voitures, il en sera tout autre !

Une fonction du contrôle électronique de trajectoire autorise plus de libertés sur circuits. Histoire de faire quelques glissades grisantes.

Une fonction du contrôle électronique de trajectoire autorise plus de libertés sur circuits. Histoire de faire quelques glissades grisantes.

Fort logiquement, les M3 et M4 sont des propulsions. Un différentiel actif est installé, pour répartir au mieux le couple entre les deux roues, ce qui assure la stabilité en toutes circonstances et autorise une forte accélération en sortie de virage. Le contrôle électronique de trajectoire DSC dispose d’un mode M Dynamic qui autorise quelques glissades pour ceux qui veulent s’amuser sur circuits. La direction électronique offre trois lois d’assistance, Comfort, Sport et Sport+, pour s’adapter aux envies du conducteur. Il en est de même pour les amortisseurs. En version standard, M3 et M4 sont dotées de quatre freins à disque ventilés et perforés (les dimensions ne sont pas précisées). Des carbone/céramique sont disponibles en option.

Si le design n'est pas spécialement tape-à-l'oeil, il en est tout autre des couleurs choisies pour les premières photos officielles !

Si le design n’est pas spécialement tape-à-l’oeil, il en est tout autre des couleurs choisies pour les premières photos officielles !

Poids en baisse

BMW a fait attention aux poids des autos. En moyenne, il baisse de 80 kilos. La M4 reste ainsi sous la tonne et demie (1497 kg), tandis que la M3 n’en est pas loin (1520 kg). La marque allemande a utilisé l’aluminium pour le capot et les panneaux latéraux. Le plastique renforcé de fibre de carbone, que l’on retrouve en grande quantité dans les i3 et i8, est ici utilisé pour le toit et l’arbre de transmission.

Terminons en évoquant le look des autos. On avait déjà eu un avant-goût avec la présentation du concept M4 l’été dernier et avec l’arrivée d’un pack stylistique M dans la gamme des deux autos. On retrouve les changements habituels de ce genre de véhicules, avec des prises d’air agrandies dans le bouclier avant, des jantes de 18 pouces (19 en option), des bas de caisse spécifiques, quatre sorties d’échappement ou encore un capot inédit avec le fameux « dôme de puissance ».

A bord, les modifications sont discrètes. On remarque surtout le joli volant à 3 branches.

A bord, les modifications sont discrètes. On remarque surtout le joli volant à 3 branches.

Débuts à Detroit

BMW a soigné l’aérodynamisme. L’ouïe latérale est ainsi associée à un rideau d’air crée par la fente dans le bouclier avant, ce qui permet un guidage idéal de l’air au niveau du passage de roue. Le soubassement est lisse. A bord, les changements sont plus discrets, avec des détails d’équipement badgés M, comme les caches de marchepied, le repose pied, le levier de vitesses, le volant…

Les nouvelles M3 et M4 feront leurs débuts lors du Salon de Detroit en janvier prochain. Aucun prix n’a encore été donné pour la France.

[MAJ] : Les tarifs ont été communiqués pour les BMW M3 et M4 :

  • M3 berline : 80 900 €
  • M4 coupé : 81 900 €

A noter que la version avec boîte manuelle (204 g/km CO2) devra payer un malus de 8 000 € et celle avec la boîte auto DKG7 (194 g/km CO2) à double embrayage 6 500 €.