Comme le plus modeste Q5 avant lui, le Q7 est désormais disponible en version S. Une fois encore, ce n’est pas un bloc essence mais bien diesel qui prend place sous le capot, et ce dernier est particulièrement innovant.

Usine à gaz

Audi SQ7 TDI

Le SQ7 est animé par un tout nouveau V8 4.0 TDI, intéressant à plus d’un titre. C’est le premier moteur de série au monde à embarquer un compresseur électrique en plus de deux turbos séquentiels. Le but est d’annihiler tout temps de réponse des turbos. Et sur le papier, le résultat semble concluant puisque les chiffres sont monstrueux : 435 chevaux, soit le SUV diesel le plus puissant du marché, mais surtout 900 Nm de couple et ce dès 1000 trs/min ! De quoi transformer le Q7 en dragster et abattre le 0 à 100 en à peine 4.8 secondes. Le tout, pour une consommation annoncée de 7,4 L/100 km.

Audi SQ7 TDI

Le compresseur est alimenté par sa propre batterie 48 volts et les turbos sont pour leur par classiquement entraînés par les gaz d’échappement. Le montage séquentiel signifie qu’à basse ou moyenne charge, seul un des deux est actif, le deuxième venant en renfort uniquement dans le haut du compte-tours quand le besoin de puissance se fait sentir. Le V8 est couplé à une boîte de vitesses tiptronic à 8 rapports.

Audi SQ7 TDI

Audi SQ7 TDI

Le SQ7 embarque bien évidemment la transmission intégrale permanente quattro, avec un différentiel quattro sport pour une motricité sans faille même en conduite dynamique. La suspension adaptative à air a été tarée spécialement pour le pedigree sportif du SQ7. Un soin tout particulier a également été apporté aux barres antiroulis actives pour limiter au maximum les mouvements de caisse. Les jantes de série affichent quant à elle 20 pouces, mais du 22 est disponible en option, au même titre que des freins en céramique. La puissance c’est bien, mais il faut aussi stopper la bête ! Et puisqu’on parle des roues, elles sont toutes directrices de manière à garantir agilité et précision.

Toujours aussi agressif

Audi SQ7 TDI

Audi SQ7 TDI

Dans sa plastique, le SQ7 en impose terriblement, mais on pourrait lui reprocher de ne pas assez se démarquer d’un Q7 classique. Il n’est finalement pas si différent de la finition S Line, déjà bien agressive. On note tout de même les phares Matrix LED de série et les jantes spécifiques.

Audi SQ7 TDI

5 ou 7 places, à vous de choisir

5 ou 7 places, à vous de choisir

En revanche, il reçoit près de 10 000 euros d’équipements face à un Q7 standard, incluant entre autres les phares Matrix, la suspension adaptative, des sièges et un volant sport ou encore un réservoir de 85 litres. L’intérieur se contente de quelques badges et quelques inserts propres au SQ7 et les options habituelles telles que l’Audi Virtual Cockpit ou la sono Bang & Olufsen de 1 920 watts sont présentes au catalogue. La voiture peut également se transformer en hotspot Wi-Fi et 4G, suivant les pays.

Audi SQ7 TDI

L’Audi SQ7 sera commandable ce printemps, à un tarif débutant à 89 900 € en Allemagne. Il faudra sûrement compter quelques milliers de plus dans l’hexagone.