Après la nouvelle R8, continuons notre tour des nouveautés du stand Audi au salon de Genève avec le Q7 e-tron.

Quand le quattro devient Plug-in Hybrid

Dévoilée au Salon de Bruxelles, la nouvelle Audi Q7 étrennait une nouvelle version en Suisse. Une version qui fera taire les écologistes anti-4×4 et pour cause : elle est plug-in hybrid ! Cette technologie a été inaugurée sur l’A3 (voir notre essai), mais s’associe ici pour la première fois à un moteur diesel et à la transmission quattro.

Audi Q7 e-tron Geneve 2015 vue 3-4 arriere Audi Q7 e-tron Geneve 2015 arriere Audi Q7 e-tron Geneve 2015

Les chiffres sont remarquables sur le papier : l’association V6 3.0 TDI 258 ch au bloc électrique de 128 ch et 350 Nm de couple permet une puissance cumulée de 373 ch et d’atteindre 700 Nm de couple. La boite automatique Tiptronic 8 rapports donne la possibilité au SUV d’abattre le 0 à 100 km/h en 6 s. La vitesse de pointe est de 225 km/h.

moteur Audi Q7 e-tron Geneve 2015 trappe reservoir Audi Q7 e-tron Geneve 2015

L’autonomie maximale en tout électrique de 56 km et 1 410 km (!) en autonomie totale. La consommation annoncée est de 1,7 l/100 km pour des rejets de 50 g/km de CO2 selon le cycle bien théorique NEDC… De quoi tout de même permettre de belles économies de carburant et de belles phases de roulage en silence, notamment en milieu urbain !

interieur Audi Q7 e-tron Geneve 2015 habitacle Audi Q7 e-tron Geneve 2015 levier vitesse Audi Q7 e-tron Geneve 2015

L’Audi Q7 e-tron quattro sera commercialisée au printemps 2016 à un tarif encore inconnu. Ce Q7 ira batailler sur le terrain des BMW X5 xDrive40e, Porsche Cayenne S E-Hybrid et Volvo XC 90 T8, tous trois hybrides plug-in, essence cependant.