Lorsqu’Aston Martin a présenté la V12 Vantage S en 2014, je me souviens avoir écrit que c’était le baroud d’honneur de la « petite » Aston, l’ultime version avant la retraite. Depuis, il y a eu une version roadster et surtout une déclinaison encore plus radicale, la GT12.

Manuelle ou robotisée

Le constructeur britannique ayant plus d’un tour dans son sac pour faire durer la carrière de la Vantage, lancée maintenant il y a une dizaine d’années, je vais donc être prudent et ne surtout pas dire que la GT8 sera la dernière avant la quille… même si cette fois, la fin semble proche pour la Vantage avec la présentation il y a quelques semaines de la DB11, qui marque le renouveau d’Aston.

Aston Martin Vantage GT8. April 2016Photo: Drew Gibson Aston Martin Vantage GT8. April 2016Photo: Drew Gibson Aston Martin Vantage GT8. April 2016Photo: Drew Gibson

La GT8 est à la V8 S ce que la GT12 fut à la V12 S : une version légèrement plus musclée et surtout nettement plus légère. Le huit cylindres 4.7 litres gagne 10 ch pour annoncer désormais 446 ch. Aston reste encore discret sur le détail de la fiche technique. La valeur de couple et les performances sont encore inconnues.

En revanche, la firme indique que les clients auront le choix pour la boîte : ce sera soit mécanique à 6 rapports soit robotisée 7 rapports. Une bonne nouvelle pour ceux qui aiment passer les vitesses manuellement. Aston se veut d’ailleurs un défenseur de ce type de transmission, après avoir proposé une boîte manuelle sur la V12 S.

Un bon régime

Le plus gros du travail des ingénieurs a porté sur l’allégement. Et à ce niveau, la recette est simple : des matériaux réputés pour le gain de poids ont été massivement employés. Le toit, les portes ou encore les sièges sont en fibres de carbone. Les vitres latérales et la lunette sont en polycarbonate. La batterie est une lithium-ion. Aston propose même en option des jantes en magnésium. Au final, l’auto est délestée de près de 100 kg !

Aston Martin Vantage GT8. April 2016Photo: Drew Gibson Aston Martin Vantage GT8. April 2016Photo: Drew Gibson Aston Martin Vantage GT8. April 2016Photo: Drew Gibson

Le look est revu en conséquence. Il est influencé par la version compétition de la Vantage, la GTE, engagée dans des courses d’endurance. La robe du modèle de présentation, avec profusion de décors fluos, lui rend hommage. La GT8 peut être équipée en option d’un pack aérodynamique qui comprend notamment un immense aileron. L’habitacle n’est pas dépouillé à l’extrême, la marque souhaitant conserver un minimum de confort avec par exemple la climatisation.

Seulement 150 exemplaires seront produits. Les livraisons commenceront en fin d’année.