Longtemps utilisée dans le domaine des poids lourds ou des transports publics, la technique du rechapage existe depuis bien longtemps. Bien qu’offrant au conducteur une économie de 40%, le rechapage souffre de nombreux préjugés à propos de la qualité et de la sécurité d’un pneu rechapé. Explications.

Le rechapage, c’est quoi ?

Le rechapage est une technique qui permet de remplacer la bande de roulement et les flancs d’un pneu lorsqu’ils ont atteint leur limite d’usure. Ainsi, le rechapage s’apparente à un procédé de recyclage du pneu usé. Le procédé ? Il est plutôt simple puisqu’une machine va d’abord supprimer la partie endommagée du pneu pour ensuite la remplacer par une gomme neuve, des renforts et une nouvelle nappe. De ce fait, votre pneu est comme neuf sans que vous ayez eu besoin de le remplacer !

Acheter un pneu rechapé ? Les avis divergent, mais les économies sont là !

Acheter un pneu rechapé ? Les avis divergent, mais les économies sont là !

Les pneus rechapés sont d’ailleurs soumis à des normes européennes très sérieuses puisque, depuis janvier 2002, ils doivent être soumis aux mêmes règles de sécurité et aux mêmes tests de performance que les pneus neufs. De plus, ceux-ci doivent obligatoirement comporter la mention « Retread » (« rechapé » en français) ainsi que le numéro d’homologation, les caractéristiques dimensionnelles ou encore la date de fabrication…

Les avantages du rechapage existent

Les avantages d’un pneu rechapé résident souvent dans le prix. En effet, le rechapage d’un pneu vous coutera environ 40% moins cher que l’achat d’un pneumatique neuf. De plus, le rechapage est une technique écologique puisqu’il est possible de réutiliser les carcasses des pneus jusqu’à 4 fois. Cela peut donc être un bon moyen de réduire la quantité de déchets pneumatiques.
Enfin, le rechapage est une technique sûre et fiable qui est soumise à un cahier des charges très précis et à des normes de sécurité ultra rigoureuses : de quoi rassurer les moins convaincus !

D’autre part, il est important de souligner que l’utilisation d’un pneu rechapé est tout à fait légale en France et qu’il n’existe pas de preuve avérée de prise de danger supplémentaire si vous utilisez un pneumatique rechapé !

Des inconvénients existent

Le principal inconvénient des pneus rechapé tient son origine de la réticence de certains automobilistes face à cette technique. En effet, ceux-ci ont longtemps, et parfois encore aujourd’hui, considéré un pneu rechapé comme dangereux, de mauvaise qualité ou encore que leur usure était prématurée.

L’invasion des marques asiatiques peu chères proposant des pneus totalement neufs tendent à faire de l’ombre au rechapage et les tests de performance montrent que ces produits que l’on rechape sont en retrait en terme de freinage notamment, les pneus peuvent vibrer et engendrer des tremblements sur les premières dizaines de kilomètres qui se ressentent dans le volant.

De plus, les ateliers homologués par le ministère des Transports pour rechaper vos pneus sont parfois difficiles à trouver.

Reste à voir si une enveloppe premier prix « made in China » vendu à un prix équivalent est de meilleure facture ?

Alors on rechape ou on s’échappe ?

Rechaper vos pneumatiques reste une solution très avantageuse en terme économique. Vous pourrez même parfois observer un gain de 40% et même jusqu’à 50% par rapport à l’achat d’un pneumatique neuf (par exemple : 130 € deux trains de pneus rechapés spécial hiver sur un site en ligne). Cette alternative présente bien des avantages d’autant plus que le marché des pneus rechapés se développe également de plus en plus sur internet. Cependant, certaines références restent parfois difficiles à trouver et il est facilement compréhensible qu’un utilisateur soit davantage rassuré par le remplacement complet du pneumatique défectueux.

Pour ma part, je n’ai jamais eu recours à cette technique mais pourquoi pas ?

A vous de juger et de vous faire un avis !