Le constructeur Renault fait partie des plus grands groupes automobile dans le monde. Il s’agit d’une entreprise créée en 1899 par les frères Louis, Marcel et Fernand Renault (source Wikipédia). Aujourd’hui, le chiffre d’affaire se compte en milliards et les ventes en millions. Ce petit rappel chiffré et historique effectué, la question que l’on se pose est : «faut-il choisir une Renault d’occaz’» ?

Le pour et le contre

Comme on peut s’y attendre, la réponse à cette interrogation n’est pas tranchée. En effet, on ne peut pas dire que toutes les Renault ont été fiables ou l’inverse. Même en parlant plus précisément d’un modèle ce genre d’affirmation n’est pas possible car de nombreux éléments changent lors de la carrière commerciale d’une Twingo par exemple. Ainsi, si l’on prend la première génération de cette dernière, il y aura des différences suivant les séries, les restylages et les motorisations. Il est connu que des moteurs sont plus réputés que d’autres.

le logo des voitures renault

Renault : la fiabilité des modèles d'occasions

Pour avoir tout de même quelques lignes directrices, on peut dire que les autos au losange sont en grand nombre sur le marché de l’occasion français. Le constructeur est depuis des décennies numéro un en France. L’avantage est pour l’acheteur. Si vous cherche une Clio 2 et que le vendeur ne veut pas baisser son prix, il sera facile d’en trouver une autre équivalente et moins chère.

la renault clio ii vue de l'avant

La Renault Clio 2 est une des stars du marché de l'occasion

En ce qui concerne la fiabilité des modèles Renault, il est conseillé d’éviter les autos vendues autours des années 2000 et plus spécialement la Laguna qui a rencontré bon nombre de problèmes. A cet époque les marques automobiles sont se lancer dans électrisation de leurs véhicules sans que cette technologie soit entièrement maitrisée sur le plan de la fiabilité. Par conséquent, bon nombre de bugs et anomalies sont à prévoir. Les diesels sont à déconseiller dans certains cas.

Quelques données en matière de fiabilité

Voici quelques modèles à éviter (en rouge) et à choisir (en vert) :

ModèleAnnéeFiabilité
Clio 21998

2004
C’est un modèle à la fiabilité moyenne. Le gros point noir est la vanne EGR qui s’encrasse sur les modèles dCi et provoque des pertes de puissance. ? Choisir la Clio Campus est une très bonne alternative.
Espace 31997

2002
La fiabilité n’est pas son point fort. La vanne EGR fait défaut sur les 2,2 l dCi et le 1,9 dTi 100 ch souffre d’une poulie d’alternateur qui ne résiste pas et pouvant entraîne la rupture de la courroie et donc une casse moteur. ? L’Espace 4 n’est pas non plus exempté de défauts.
Koleos2008Les dernières modèles Renault sont bien plus fiables, le Koleos en fait partie. On lui reproche seulement d’user ses pneumatiques trop rapidement (trains n’allant pas au-delà de 25 000 km).
Scenic 22003

2009
Le leader des monospaces est sain globalement mais la fiabilité du turbo du dCi 120, la faible solidité de l’embrayage des dCi et l’encrassement de la vanne EGR donnent un résultat en demi-teinte.

A lire également, un comparatif des modèles par segment (citadine, monospace, …) selon l’ADAC.

Finalement, acheter une voiture Renault occasion, c’est une foule de paramètres à prendre en compte !