La quatrième génération de la Renault Megane sera dévoilée à Francfort. Sa future déclinaison sportive qui sera badgée RS fait déjà parler d’elle. Des informations ont été révélées sur un type de motorisation inédit qu’elle embarquerait sous son capot…

De l’électricité dans l’air…

Ces dernières années avec la généralisation des moteurs turbo, les constructeurs ont sérieusement boosté la puissance de leurs modèles sportifs. L’étape suivante qui se dessine semble être d’avoir recours à l’électricité. Après une Toyota GT86 II annoncée pour être dotée d’un KERS, la future Megane RS serait hybride ? C’est une éventualité que j’avais déjà entendu de la part de personnes travaillant chez Renault et Renault Sport qui vient d’être confirmée par Patrice Ratti. Le monsieur qui est à la tête de Renault Sport s’est confié à Autocar (la rumeur courait déjà en novembre 2014) lorsque la Formule E était de passage à Londres.

Renault Megane RS hybride

La Renault Megane 4 RS hybride sera-t-elle la grande concurrente de la Peugeot 308 R HYbrid ?

M. Ratti a expliqué que cette technologie permettra de réduire les émissions de CO2 de la compacte du Losange, mais aussi de lui procurer de meilleures accélérations en combinant le moteur électrique au bloc thermique. Il a ajouté que la difficulté pour Renault est de contenir le prix de l’hybridation afin de conserver des tarifs accessibles pour ses clients. Ainsi, il n’y a pas de RS 100 % électrique de prévue – l’autonomie serait également sans doute problématique ! Selon lui, l’autonomie des batteries sera multipliée par trois ou quatre dans les prochaines années…

La marque française avait déjà annoncé ses ambitions avec le prototype Eolab (voir notre essai) et peut maintenant s’aider de son expérience en Formule E, l’équivalent électrique de la Formule 1. A noter que l’Alpine est aussi suspectée de goûter à l’électricité…

La Renault Megane 4 RS s’annonce donc être très différente de celle qu’elle remplacera, d’autant plus qu’elle pourrait être équipée de quatre roues motrices et directrices, tout comme d’une boîte automatique à double embrayage EDC… Une chose est sûre, la belle carrosserie coupé qu’Abcmoteur avait pu tester ne sera pas reconduite…

> Lire aussi : La future Renault Megane se rapproche