La Nissan 370Z, ce coupé sportif commercialisé depuis 2009, arrive à la fin de sa carrière. D’après une interview réalisée lors des 24 Heures du Mans par Autoblog, il semble bien que la suite – qui devrait s’appeler 390Z – ne se passera pas comme on aurait pu l’imaginer…

Un gros coupé dont la formule ne fonctionne plus

En effet, le 370Z est en crise. Si la recette avait fonctionné avec la génération précédente qu’est la 350Z, le modèle actuel ne rencontre pas le même succès. Par conséquent, chez Nissan on est en train d’étudier les suites potentielles… Pour Shiro Nakamura, chef du design de la marque japonaise, il faut une voiture « plus pratique et attrayant[e] pour les jeunes clients ». La Datsun 240Z lancée en 1969 semble toute désignée pour devenir l’inspiratrice de la remplaçante de la 370Z…

La Datsun 240Z de 1969 (appelée Nissan Fairlady Z au Japon)

La Datsun 240Z de 1969 (appelée Nissan Fairlady Z au Japon)

Le but étant de proposer une Z avec un gabarit plus réduit et un poids en baisse pour un prix moins conséquent. Nissan abandonnera-t-il son V6 atmosphérique que l’on connaît actuellement ? C’est une possibilité. Tout comme le fait de retrouver dans le prochain coupé un quatre-cylindres turbo de 1,6 l ou sans doute le 1,8 l qui est en cours de développement. Ce serait d’ailleurs la mécanique qui irait se loger sous le capot des Qashqai Nismo et Pulsar Nismo !

Chez Abcmoteur, on aurait aimé voir en série les concepts IDx Freeflow et Nismo, mais Nissan ne compte pas se positionner sur ce segment, ni sur celui de la Mazda MX-5 ou des Toyota GT86 (lire notre essai) et Subaru BRZ. La traction GTR-LM (lire : Nissan GT-R LM Nismo : Nissan is back) engagée en LM P1 lors des derniers 24 Heures du Mans serait quelque chose d’unique qui pourrait servir de base au successeur de la 370Z. Voilà qui dit…

A suivre, la situation semble encore indécise du côté des Nippons !